Afrique: Groupe B - Des Diables rouges au paradis...

Les Congolais ont battu la Libye (1-0) hier à Japoma et se qualifient pour les quarts de finale.

Congo-Libye était un match à quitte ou double pour les deux pays avant le coup d'envoi. L'une et l'autre équipe étaient obligées de l'emporter pour se qualifier pour le tour suivant. Au bout du compte, ce sont les Diables rouges du Congo qui ont finalement eu le dernier mot. Leur victoire est intervenue au terme d'un match moyen au cours duquel aucun des deux protagonistes du jour n'a produit des étincelles sur le terrain. Néanmoins, la partie s'est quelque peu débridée en seconde manche avec le but inscrit par Gautrand Ngouenimba à la 48è minute de jeu. Après ce but qui a mis une pression supplémentaire sur les Libyens, ceux-ci se sont montrés plus entreprenants pour revenir au score. Mais les Congolais ont bien résisté. Sur quelques ballons de contre-attaque, les Diables rouges auraient même pu marquer un ou deux autres buts. Mais Hardy Binguila et Archange Bintsouka, entré en jeu en seconde manche, ont manqué d'efficacité.

Au final, la troisième opposition entre Libyens et Congolais au CHAN a finalement connu un vainqueur. Les deux précédentes en 2014 et 2018 s'étaient soldées par deux matches nuls (2-2 et 1-1). Cette fois-ci, la victoire congolaise vaut de l'or puisqu'elle envoie les Diables rouges en quarts de finale. Avec quatre points, les Congolais pourtant battus par leurs voisins de la République démocratique du Congo (0-1) lors de première journée, terminent le premier tour à la deuxième place du groupe B. Barthélémy Ngatsono, le sélectionneur congolais a ainsi réussi son pari. Malgré le faux pas de la première journée, il n'a eu de cesse de dire que son équipe avait les moyens d'aller loin dans le CHAN 2020. Le Congo a du reste fait preuve d'une belle générosité dans l'effort. Solides défensivement, les Congolais ne manquent pas non plus de maîtrise technique. Sur plusieurs séquences de jeu, ils ont même fait apprécier une certaine cohérence dans leur expression collective.

Pour la suite de la compétition, les Diables rouges vont devoir élever leur niveau de jeu, s'ils veulent poursuivre le parcours. Leur adversaire en quart de finale ne sera rien de moins que la séduisante équipe du Mali qui a terminé à la première place du groupe A. Et si offensivement les Congolais se montrent enfin efficaces, les Diables rouges pourraient tout simplement prolonger leur séjour au paradis.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.