Sahara Occidental: L'ensemble des sites de retranchement des forces de l'occupant seront ciblés par l'APLS

Echahid El-Hafedh — Le ministre sahraoui de l'Equipement, Sid Ahmed Batal a affirmé que l'ensemble des points de retranchement des forces marocaines constitueraient des cibles pour l'Armée sahraouie en guerre pour l'indépendance.

Intervenant dans l'émission "Invité du journal" à la radio sahraouie, M. Ahmed Batal a rappelé que "la guerre était finie depuis 29 ans, or le désespoir du peuple et de la direction sahraouis vis-à-vis des solutions pacifiques a fait qu'il était devenu primordial de choisir un site qui revêt une importance nationale et internationale pour reprendre le combat dans une nouvelle version, et nous avons choisi le passage d'El-Guergarat".

En donnant un coup fatal aux forces de l'occupant qui ont tenté de protéger ce passage de toute opération militaire, l'armée sahraouie a démontré que les combattants sahraouis, intelligents et militairement capables, étaient en mesure d'atteindre chaque recoin dans les territoires occupés, a-t-il expliqué.

Et d'affirmer que ce coup se veut un message clair, pour le Maroc et pour le monde entier, qu'El Guergarat, tout comme les autres points de retranchement des forces marocaines, constitueront des cibles pour l'armée sahraouie en guerre d'usure dans tous les secteurs qui brûleront sous les pieds des colonisateurs.

Lire aussi: L'importance de conjuguer les efforts pour faire face à l'occupation marocaine soulignée

Saluant l'élan populaire sahraoui, ravivé depuis le 13 novembre passé, le ministre a fait savoir que plus la guerre dure dans le temps et gagne du terrain, plus l'unité du peuple sahraoui se raffermit.

La généralisation et l'évolution de la guerre concerneront toute présence marocaine, où qu'elle soit, une preuve tangible qui définit ce combattant, reflet d'un peuple uni, capable et persévérant dans le combat jusqu'à la victoire, a-t-il conclu.

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.