Egypte: Les efforts de la BCE pour renforcer l'inclusion financière et les e-paiements examinés par le PM

Les efforts déployés par la Banque centrale d'Egypte (BCE) pour renforcer l'inclusion financière et les e-paiements ont été passés en revue lundi par le Premier ministre, Moustafa Madbouly, lors d'une réunion interministérielle.

Le chef du gouvernement s'était réuni, lundi, 25 jan, avec le gouverneur de la BCE, Tarek Amer, ainsi que les ministres du Plan et du développement administratif, Hala El-Saïd, de la Coopération internationale, Rania El-Machat, des Finances, Mohamed Maait, en présence de responsables d'autres ministères concernés et de la BCE.

M. Amer a abordé le rôle du secteur des e-paiements et des technologies de l'information au sujet des projets de transformation vers une société moins dépendante des billets de banques. Ces projets, selon lui, font partie des projets d'infrastructures des marchés financiers, et des cadres législatifs régissant ces projets.

Le gouverneur de la BCE a également évoqué les principaux indicateurs des systèmes et services de e-paiements, les statistiques du projet d'automatisation des droits perçus par le gouvernement, les services bancaires internet ainsi que le système e-paiements des entreprises notamment en cours de la pandémie de coronavirus.

M. Amer a également fait état du développement du système de prévision de la macro-économie égyptienne pour servir les décisionnaires, notamment concernant l'inflation, les prix de change, les véritables taux de croissance et le commerce extérieur.

Il a également abordé les efforts destinés à soutenir les petits, moyens et micro projets ainsi que l'initiative de partenariat entre les secteurs public et privé visant à combler le fossé entre l'enseignement technique et le marché de travail.

Le gouverneur de la BCE a de même parlé de la stratégie de durabilité et de l'initiative de soutien de la femme en zone rurale, notant qu'un pan a été élaboré pour mettre en oeuvre cette initiative.

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.