Maroc: INDH - Une forte impulsion pour l'enseignement préscolaire en milieu rural dans les provinces de Sidi Ifni et Assa-Zag

Sidi Ifni — L'appui apporté par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au secteur de l'éducation dans les provinces de Sidi Ifni et Assa-Zag (région de Guelmim-Oued Noun) a donné une forte impulsion aux efforts de généralisation de l'enseignement préscolaire et de lutte contre la déperdition scolaire, particulièrement en milieu rural.

Plaçant l'élément humain au cœur de ses priorités, l'INDH a contribué activement à développer les capacités cognitives et sociales des enfants et à renforcer l'offre préscolaire dans les deux provinces en vue de développer davantage les capacités des générations montantes.

Grâce à sa méthode participative, son approche intégrée et sa bonne gouvernance, favorisant ainsi l'accès des enfants à l'éducation et à la promotion de l'enseignement préscolaire, l'INDH a mis en place des unités équipées d'outils pédagogiques dans plusieurs collectivités territoriales des provinces de la région de Guelmim-Oued Noun.

Parmi ces structures figure l'unité "Ed Boudar" dédiée à l'enseignement préscolaire dans la collectivité territoriale Itnine Amelou, située à 57 km de Sidi Ifni. Depuis son ouverture en 2020, cette unité éducative inscrite dans la 3éme phase de l'INDH se caractérise par une nouvelle approche pédagogique en faveur de l'éducation des enfants de la région.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de service du programme d'impulsion du capital humain des générations montantes de la Division actions sociales (DAS) de la province de Sidi Ifni, Abdelwahab Abidine, a noté que cette structure figure parmi 26 unités dédiées à l'enseignement préscolaire, dont 14 ont été mis en place en 2019 et 12 autres dans le cadre de la 3éme phase de l'INDH.

L'enseignement préscolaire constitue une priorité pour la promotion du capital humain des générations montantes dans la troisième phase de l'Initiative, a poursuivi M. Abidine, soulignant que la mise en place de ces structures s'inscrit dans le cadre du 4éme programme axé notamment sur la promotion du capital humain et l'amélioration de l'enseignement préscolaire, ainsi que la généralisation d'un enseignement de qualité dans les douars éloignés, dans la perspective de l'étendre aux autres collectivités territoriales de la province.

Ces unités qui profiteront à 400 enfants, âgés de quatre à cinq ans, sont réparties sur 16 communes rurales dont Tnine Amelou, Tioughza, Imi Nfast, Sbouya ,Tighirt, Boutrouch, Ibdar, Sebt Ennabour, Tangarfa, Sidi H'Saine Ou Ali et Mirleft.

De son côté, le coordinateur régional de la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire (FMPS), Rachid Zritila, a fait remarquer que la Fondation qui est une référence en matière de qualité de l'enseignement préscolaire au Royaume, œuvre en partenariat avec l'INDH pour promouvoir un enseignement préscolaire de qualité, selon une approche pédagogique centrée sur l'éducation, l'épanouissement et l'apprentissage.

Dans la province d'Assa-Zag, une unité d'enseignement préscolaire (3éme phase de l'INDH) a été réalisée à douar Oum Al-Awitegat dans la commune Aouinet Lahna (81 km d'Assa).

Le chef du service de l'amélioration des revenus et de l'inclusion économique des jeunes de la DAS, Saleh Bara, a souligné que l'INDH est un programme vital qui intervient dans plusieurs secteurs, dont l'éducation, notant que la contribution de l'Initiative dans ce secteur se décline à travers l'acquisition de bus de transport scolaire, l'Initiative royale "Un million de cartable" et l'intérêt particulier accordé à l'enseignement préscolaire.

Dans ce sillage, le responsable a fait savoir que la création de cette unité éducative dans une zone reculée "est la première du genre dans la province", précisant que l'INDH a alloué 200.000 DH pour la mise en œuvre de ce projet qui tend à désenclaver plusieurs douars.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.