Cote d'Ivoire: Législatives - Présence féminine dans les Assemblées élues / Les femmes demandent de soutenir toutes les candidates

Les femmes membres du Comité de suivi pour la prise en compte du genre dans les processus électoraux se sont prononcées sur les élections législatives du 6 mars prochain et sur l'application de la loi N°2019-870 du 14 octobre 2019 favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues. C'était le vendredi 22 janvier dernier à l'hôtel Ivotel, au Plateau, au cours d'une conférence de presse.

Pour Mme Bodoua Affoua Hélène, coordonnatrice du Secrétariat permanent du Comité « Cette loi est une grande avancée pour notre pays. C'est pourquoi, nous demandons aux femmes de s'engager fermement et sans crainte dans la bataille politique. Nous tenons à leur exprimer notre solidarité et nos encouragements dans une saine compétition avec les hommes. Nous leur demandons de ne point faillir et de ne point se décourager face aux obstacles... ».

Poursuivant, Mme Bodoua et ses sœurs du Comité ont rassuré toutes les candidates de leur soutien durant la campagne : « Femmes ivoiriennes, sans distinction sociale, politique et religieuse, mobilisons-nous et soutenons toutes les candidatures féminines... L'heure est grave, femmes ! Nous devons plus que jamais rester mobilisées dans une solidarité à toute épreuve, pour démontrer à la face du monde que la femme ivoirienne est une personne compétente et responsable qui peut parfaitement participer aux Assemblées élues et à toutes les instances de prise de décisions de son pays, la Côte d'Ivoire, qu'elle a toujours servi avec dévouement, esprit pacifique et abnégation ».

Pour finir, elle a réaffirmé l'engagement et la disponibilité du Comité de suivi « à poursuivre notre contribution à un environnement propice au respect strict et à l'application effective de la loi dans notre pays ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.