Sénégal: Finances publiques - Les recettes fiscales en repli de 5,5% à fin novembre 2020

Selon la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee), les ressources sont composées de recettes budgétaires (2.119,4 milliards), de dons (271,6 milliards) et de recettes exceptionnelles (20,2 milliards). Elle renseigne que la contraction des ressources est liée à la baisse des recettes budgétaires (-4,6%) malgré une progression des dons (+50,2%).

« S'agissant de la baisse des recettes budgétaires, elle est attribuable aussi bien aux recettes fiscales qu'à celles non fiscales qui ont affiché, respectivement, des replis de 5,5% et 5,8% pour s'établir à 2.005,6 milliards et 113,7 milliards », note la Dpee.

Elle ajoute que la baisse des recouvrements de recettes fiscales traduit, essentiellement, la faible mobilisation des impôts directs et ceux indirects qui se sont repliés, respectivement, de 28 milliards et 129,1 milliards, sur la période.

En effet, les diminutions sont perceptibles au niveau de la mobilisation de l'impôt sur les sociétés (218,1 milliards), de l'impôt sur le revenu (354,9 milliards), de la Tva intérieure pétrole (14,7 milliards) et des taxes spécifiques (179,9 milliards) qui se sont repliés respectivement de 2,4 milliards, 22,6 milliards, 1,5 milliards et 20,2 milliards.

De même, les droits et taxes mobilisés par la Douane, notamment, la Tva import (371,3 milliards) et les droits de porte (249,9 milliards) se sont inscrits sur cette dynamique baissière avec des contractions respectives de 13,2% et 13,9%. Les taxes rapatriées (Pse et Cosec), suivant également cette tendance, sont estimées à 35,2 milliards avec des diminutions respectives de 2,7 milliards et 1,3 milliard.

En revanche, le Fsipp et la Tva intérieure hors pétrole ont atténué cette tendance baissière avec des hausses respectives de 44,5 milliards (+246,3%) et 2,8 milliards (+1%).

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.