Sénégal: Le directeur de la FIFA dresse le portrait-robot du futur président de la CAF

Dakar — Le prochain président de la Confédération africaine de football doit être "d'une probité absolue", a indiqué dans un entretien exclusif avec l'APS, le directeur du développement de la Fifa, Veron Mosengo-Omba.

"Le futur président de la CAF doit être une personne d'une intégrité absolue", a indiqué M. Mosengo-Omba, en répondant à une question sur le portrait-robot du prochain président de la CAF.

Sur les quatre candidats à la présidence de la CAF, les dossiers des présidents Augustin Senghor et Jacques Anouma ont été validés, ceux des présidents Ahmed Yahya de la Mauritanie et Patrice Motsepe de l'Afrique du Sud nécessitent un complément d'informations, selon la Commission de gouvernance de la CAF.

Aussi, indique Veron Mosengo-Omba, qui a été invité le week-end dernier à l'assemblée générale de la zone ouest A de l'Union des fédérations ouest-africaines de football (UFOA) à Praia (Cap Vert), le prochain président de la CAF, en plus de sa "probité morale", doit être engagé résolument pour le développement du football sur le continent.

"Sa priorité doit être de développer le football africain et d'être à l'écoute des fédérations africaines", a-t-il dit, précisant que cela veut dire "collaborer étroitement" avec la Fifa.

"La CAF et la Fifa ayant des objectifs communs. En ce sens, elle est bien évidemment intéressée par les élections à la CAF, mais elle n'a pas de candidat parce qu'elle ne vote pas", a réitéré Veron Mosengo-Omba.

Mais aussi, "tout le monde sait que le président de la CAF devient vice-président de la Fifa qui procèdera au contrôle d'intégrité de tous les candidats. Elle est aussi intéressée à cet égard", a-t-il ajouté.

"Personnellement, à un certain moment, je pense que la Fifa devrait s'exprimer et dire avec qui, elle préférerait travailler. Cela n'a rien d'une ingérence", a-t-il estimé.

La Fifa appartient à toutes ses associations membres. Elle n'est pas sur une autre planète. Elle dispose de plusieurs bureaux régionaux pour se rapprocher de ses membres, dont un ici à Dakar, a par ailleurs relevé le directeur du développement de la Fifa, qui mise "sur la coopération responsable et non sur un automatisme d'un autre temps".

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.