Sénégal: En Ligue 2, les relégués tiennent le bon bout

Dakar — Les anciennes équipes de l'élite (Ligue 1), dont la Linguère de Saint-Louis, leader avec 10 points, font un bon début de saison en Ligue 2.

Après la quatrième journée, l'EJ Fatick a pris la deuxième place, avec 8 points. A noter que le club fatickois n'a jamais fréquenté l'élite professionnelle.

L'EJ Fatick ne devance que d'un point l'US Ouakam, un ancien gros bras de la Ligue 1, champion du Sénégal en 2011.

L'année dernière, à la fin de la phase aller de la Ligue 2, la Linguère et l'US Ouakam occupaient les deux premières places et espéraient revenir en Ligue 1.

Mais elles n'y sont arrivées, car la Ligue sénégalaise de football professionnel a écourté la saison à cause de la pandémie de coronavirus.

La Sonacos de Diourbel, cinquième avec 7 points, fait partie des anciennes équipes de l'élite ayant réussi à prendre les premières places.

Tout juste derrière la Sonacos arrive le DUC, avec 7 points. Le club universitaire a gagné son premier match de la saison, contre Jamono de Fatick (2-1).

Avec six points, Guédiawaye FC donne la preuve qu'il a joué la Ligue 1.

Le Port autonome de Dakar, l'un des anciens de l'élite, n'a gagné qu'un match des quatre qu'il a déjà joués. L'équipe de Guédiawaye a intérêt à accélérer la cadence.

C'est valable pour la Renaissance (3 points). Pour rester dans la course à la montée en Ligue 1.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.