Ile Maurice: Un adolescent accuse un enseignant de l'avoir séquestré

C'est en compagnie de sa mère et de son avocat que cet ado, âgé de 16 ans et habitante de Rose-Belle, s'est rendu au poste de police hier, lundi 25 janvier. Il a porté plainte contre un enseignant. Selon ses dires, il a été séquestré pendant plusieurs heures vendredi dernier.

Dans sa plainte, l'ado a expliqué que les faits se sont produits vendredi dernier. A un moment de la journée, l'enseignant en question, qui est aussi le «Discipline Master», a demandé au garçon de le suivre jusqu'à la salle des visiteurs. Sur place, il y avait trois hommes qui portaient des masques. «Sa zafer ki to finn améné la, ou sipa ek ki kamarad tonn kit sa, pran li to améné» lui a lancé l'un des hommes. Pendant ce temps, les deux autres inconnus ont commencé à fouiller le jeune homme. Le garçon précise qu'ils ont pris son téléphone portable et il a été forcé de le déverrouiller. «Quand je leur ai demandé la raison de cette fouille, ils ne m'ont pas répondu. Je leur ai demandé d'appeler mes parents, mais ils ne l'ont pas fait» a relaté l'ado aux policiers. Par la suite, les trois hommes ont demandé à l'ado de partir.

Depuis, le collégien, qui est actuellement en Grade 10, se sent traumatisé et ne veut plus se rendre à l'école. Ses parents qui n'étaient pas au courant de cette fouille se demandent comment un enseignant peut prendre une telle décision sans les alerter. Au niveau de la direction de l'établissement, personne n'était disponible pour nous donner une explication. Une source au ministère de l'éducation a fait savoir nous informer qu'une enquête est en cours.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.