Gambie: "Le Parti Démocratique Uni est prêt à sauver le pays une fois de plus" déclare l'avocat Darboé

26 Janvier 2021

Le leader du Parti Démocratique Uni (UDP) a affirmé que son parti est prêt et déterminé à sauver le pays une fois de plus.

Maître Ousainou Darboe a fait cette déclaration ce vendredi lors d'une réunion de concertation et de solidarité de son parti avec les partisans de Kiang West à Busumbala dans le nord du Kombo.

"Nous sommes prêts et disposés à utiliser les stratégies similaires à celles du mois d'Avril 2016 afin de sauver la Gambie" a-t-il déclaré.

Il a annoncé les mesures prises par le parti en vue de sauver la nation une fois de plus, et a fait référence à la marche de protestation du 16 Avril 2016 au cours de laquelle ils avaient pris d'assaut les rues afin de réclamer la libération de Solo Sandeng, mis à mort en détention un jour plutôt.

"Kemeseng Jammeh et moi avions été attachés ensemble tandis que Lamin Dibba et Femi Peters avaient été ligotés. Nous avons été obligés de trainer comme des animaux. Mais nous l'avons fait pour la Gambie. La Gambie mérite ce sacrifice" a déclaré le leader du Parti Démocratique Uni (UDP).

Darboe a posé la question " Si un jeune homme comme Solo Sandeng qui avait des enfants en bas âge a sacrifié sa vie pour son pays, alors pourquoi certains d'entre nous qui avons des petits-enfants devrions nous craindre la mort ?

C'est la raison pour laquelle, a-t-il ajouté, ils ont accepté d'être menottés et de subir tous sorts de mauvais traitements. Ils voulaient juste sauver le pays.

"Si un jeune homme comme Solo Sandeng qui avait des enfants en bas âge a sacrifié sa vie pour son pays, alors pourquoi certains d'entre nous qui avons des petits-enfants devrions craindre la mort?" s'est-il interrogé.

Le politicien chevronné a promis de refaire la même chose si cela "s'avère nécessaire afin de sauver le pays".

" Si il arrive des choses dans ce pays qui ne devraient pas arriver, nous adopterons la même position que nous avons prise en Avril 2016 dans le but de sauver le pays."

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.