Maroc: Lancement du programme Tourisme durable Suisse-Maroc dans la région Béni Mellal-Khénifra

Béni Mellal — Le programme Tourisme durable Suisse-Maroc a été lancé, mardi à Béni Mellal, dans l'objectif de soutenir la dynamique de l'activité touristique lors des quatre prochaines années dans la région de Béni Mellal-Khénifra.

Le lancement de ce Programme a été officialisé par la signature d'une convention relative à l'impulsion de l'investissement touristique au niveau de la région Béni Mellal-Khénifra et d'une autre portant sur la mise en place du "mécanisme d'appui technique et financier destiné à la réhabilitation des hébergements touristiques ruraux au niveau de la région".

La première convention a été signée par la ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport Aérien et de l'Économie Sociale, Nadia Fettah Alaoui, le Wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, Khatib El Hebil, le Président du directoire de la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT) Imad Barrakad, et le directeur du CRI Béni Mellal-Khénifra, Mohamed Amine Bekkali.

La deuxième convention a été paraphée par la ministre du Tourisme, de l'Artisanat, du Transport Aérien et de l'Économie Sociale, le Wali de la région de Béni Mellal-Khénifra, le Président du directoire de la SMIT, et le directeur de la Fondation Suisse pour la Coopération Technique- Swiss contact-Maroc, Didier Krumm.

Les deux conventions relatives au lancement de ce Programme ont pour finalité d'accompagner les acteurs locaux dans la mise en place d'une plateforme de coordination pour le développement d'un tourisme durable, la valorisation des attractions touristiques et la production régionale (produits de terroir et artisanat), la mise à niveau des hébergements ruraux ainsi que dans la formation de professionnels qualifiés dans le secteur du tourisme.

Cofinancé par le Secrétariat d'État à l'Economie suisse (SECO), le Ministère du Tourisme et la SMIT pour un montant de 38,5 millions de dirhams, le programme Tourisme durable Suisse-Maroc s'étalera sur la période 2020-2024 dans la région de Béni Mellal-Khénifra. Il vise également à aider la région et plus particulièrement les provinces de Béni Mellal et d'Azilal à développer un tourisme durable afin de réduire la pauvreté, générer des revenus, créer de nouveaux emplois et améliorer ceux déjà existants, en particulier pour les jeunes et les femmes.

A cette occasion, Mme Fettah Alaoui a fait savoir que la région de Béni Mellal-Khénifra regorge de ressources naturelles, de paysages inégalés et dispose d'un patrimoine culturel, historique et géologique riche et diversifié, doit occuper le rang des "destinations nature et écotouristiques les plus rayonnantes à l'international".

L'offre touristique de cette région repose sur une mixité de splendides sites naturels avec une faune et une flore d'une diversité et richesse exceptionnelles en plus d'importants gisements hydrologiques et des reliefs sculptant son paysage hors du commun, a dit la ministre.

Mme Fettah Alaoui a en outre salué l'importance accordée par les responsables de la région au Parc Géologique M'goun, se félicitant pour la reconnaissance de ce site en tant que patrimoine mondial pour un deuxième mandat ce qui ont fait du Géoparc un Label International et demeure le 1er à l'échelle africaine et arabe à avoir décroché cette reconnaissance de référence mondiale.

Et d'ajouter que l'emplacement géographique de cette région lui permet de profiter de sa proximité des deux plus grands pôles de tourisme au niveau du Royaume à savoir Marrakech et Casablanca.

"L'industrie touristique est une locomotive du développement économique et social au Maroc réalisant des résultats très encourageants, et ce, grâce aux Hautes Orientations Royales", a-t-elle souligné, relevant que les "circonstances particulières actuelles nous interpellent pour saisir les opportunités qui s'offrent, dans un cadre partenarial et de synergie guidé par l'esprit de patriotisme et de l'intérêt général".

La capacité, de l'économie touristique, à sortir de la situation actuelle et à surmonter cette crise reste tributaire de la coopération et de l'implication des différents intervenants, dans un esprit marqué par la présence des valeurs de solidarité et d'entraide qui unissent les Marocains face aux crises depuis la nuit des temps, a-t-elle ajouté.

La région de Béni Mellal-Khénifra a connu il y a quelques mois la signature de plusieurs accords qui intéressent le secteur du tourisme dont une convention de partenariat visant la mise en œuvre d'un programme ambitieux pour un investissement global de 172 millions de dirhams qui permettra la valorisation de plusieurs sites touristiques importants en vue d'augmenter leur attractivité.

Le Directeur de Swisscontact Maroc, l'agence en charge de l'exécution du Programme, a pour sa part indiqué que le programme Tourisme Durable Suisse-Maroc s'inscrit dans le cadre d'un accord bilatéral entre les gouvernements du Maroc et de la Confédération Suisse afin de promouvoir le développement social et économique.

M. Krumm a souligné que ce programme s'articule autour de 3 piliers à savoir le développement des conditions propices au développement d'un tourisme durable, le renforcement de la compétitivité et l'accès au marché de certains secteurs inclus dans la chaîne de valeur du tourisme et le développement des compétences en matière touristique.

En premier lieu, il sera question de renforcer les capacités de gestion en tourisme durable des acteurs publics, privés et de la société civile de la région de Beni Mellal-Khénifra en les dotant d'outils de gestion et de coordination, a-t-il précisé.

A cet effet, un plan d'action du tourisme durable, un plan de suivi et d'évaluation ainsi qu'une plateforme pérenne pour la coordination et le développement du tourisme durable seront mis en place par les acteurs locaux.

Il s'agit également, selon M. Krumm, de renforcer la gestion durable du tourisme par les acteurs clés, d'améliorer la qualité de l'hébergement d'une quarantaine (40) d'hébergements ruraux.

En plus de ces actions, il sera procédé à l'intégration d'une vingtaine de coopératives artisanales et agricoles et des communautés locales dans la chaîne de valeur touristique, outre le renforcement de l'offre de formation liée au tourisme durable et aux métiers de la montagne.

Lors de cette cérémonie, les résultats attendus à l'horizon 2024 en matière de développement du tourisme durable dans la région de Béni Mellal-Khénifra et les contributions des parties prenantes du programme ainsi que le dispositif organisationnel adopté pour créer les synergies nécessaires ont été présentés.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.