Ile Maurice: Rodrigues - Le PMSD se prépare pour les élections régionales

La délégation du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), qui était à Rodrigues pendant le week-end est rentrée hier. Le leader et le secrétaire général de ce parti, Xavier-Luc Duval et Mamad Kodabaccus respectivement, en faisaient partie, tout comme l'ancien député Thierry Henry.

Ce dernier, apprend-on, aurait été désigné pour faire la coordination entre le PMSD Rodrigues et la direction des Bleus à Maurice. Il devrait aussi s'occuper du «dossier Rodrigues». Toujours présent dans l'île hier après-midi, l'ancien élu de l'Assemblée nationale n'a pas donné de détails sur son rôle, indiquant que la communication téléphonique n'était pas bonne. Toutefois, il précise que Xavier-Luc Duval demeure le responsable de la branche rodriguaise qui est présidée par Vincent Perrine. Celui-ci affirme que la nouvelle concernant Thierry Henry n'est pas exacte.

Le responsable de la branche rodriguaise explique que le but de cette visite est de développer une stratégie en marge des élections régionales prévues l'année prochaine. «Nous avons eu des rencontres avec des responsables du parti dans les villages. Maintenant, nous passons à une autre étape. Il faut se préparer pour l'année prochaine. Xavier-Luc Duval a aussi voulu écouter les Rodriguais», déclare Vincent Perrine. Cependant, il nie qu'une alliance avec les autres partis de l'opposition a été discutée.

Lors de sa visite dans l'île, la direction du PMSD a organisé une demi-douzaine de réunions dans l'île. Son objectif était de mobiliser les partisans de ce parti et écouter leurs doléances et mécontentement. Lors des dernières élections générales, les deux candidats du PMSD avaient pris respectivement la troisième et quatrième place. Peu après, notamment pendant le confinement à Maurice, il y a eu des désaccords entre les membres de la branche rodriguaise. Plusieurs d'entre eux avaient pris leur distance de ce parti.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.