Sénégal: Covid-19 - Macky Sall décrète l'état de catastrophe sanitaire à Dakar et Thiès

26 Janvier 2021

Les arrêtés des gouverneurs de Dakar et de Thiès portant interdiction temporaire de circuler de 21h à 5h du matin, signés le 18 janvier dernier, expirent ce mardi au plus tard à 23h 59. Mais, les régions de Dakar et de Thiès resteront sous couvre-feu jusqu'au 20 février prochain. C'est en tout cas ce qui ressort du décret présidentiel n°2021-66 du 22 janvier 2021 proclamant l'état de catastrophe sanitaire dans ces terroirs susmentionnés. Cet acte vise la nouvelle loi n°2021-18 du 19 janvier dernier modifiant celle de 1969 relative à l'état d'urgence et à l'état de siège.

A noter que ces nouvelles dispositions législatives ont consacré l'entrée en vigueur d'un troisième régime juridique qui gouverne désormais la gestion des catastrophes naturelles ou sanitaires. Cette modification prend en compte notamment le couvre-feu, la réglementation des rassemblements, des réunions ainsi que l'organisation des déplacements, du fonctionnement des transports publics et des commerces.

Le chef de l'État Macky Sall a, par ailleurs, rappelé dans son acte que les pouvoirs prononcés dans l'article 24 nouveau peuvent être exercés par les ministres dont l'intervention est nécessaire, les gouverneurs et préfets compétents dans les régions de Dakar et de Thiès. Il a enfin indiqué que les membres du gouvernement sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution de ce décret.

En application à ce décret, le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Antoine Félix Abdoulaye Diome, a sorti un communiqué pour rappeler l'interdiction toujours en vigueur de circuler de 21h à 5h du matin, les rassemblements dans les lieux publics et privés, les mariages, réceptions et manifestations religieuses en insistant sur le respect du port de masque de protection dans les lieux publics et privés.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.