Cameroun: Fin d'année 2019 - Place aux fêtes !

La période qui s'ouvre est synonyme de joie, plaisirs, partage et aussi de dépenses.

Plus que quelques jours et nous serons le 25 décembre. Date soulignée à grands traits dans tous les calendriers : c'est Noël. Une semaine plus tard, les fêtards invétérés seront de nouveau mobilisés. A l'occasion de la Saint Sylvestre, le 31 décembre cette fois. Déjà, les préparatifs battent leur plein dans les familles et les magasins. En ville et en campagne. Et comme chaque année, l'on ne sera pas toujours raisonnable.

Dans les différentes villes du pays, les services spécialisés des communes sont à pied d’œuvre depuis le début du mois. Pour parer les principales artères d'illuminations de Noël. De magnifiques décors, qui ne manqueront certainement pas de ravir les petits et les grands, donnent un air enchanteur aux places et jardins publics. Et au sein de la population, chacun tient déjà plus ou moins sa feuille de route pour passer de bons moments en cette période de fêtes. Seul avec soi même, en famille ou entre amis.

« Ma petite famille et moi apprécions particulièrement les ballades nocturnes en ce moment. Nous nous promenons en ville ou nous installons dans un jardin public pour contempler toutes ces lumières multicolores. Pour les enfants, c'est tout simplement magique. J'aime voir leurs regards brillants d'émerveillement », assure un père de famille. Alors que les tout-petits se contentent de si peu, les plus grands ont de vastes programmes en téléchargement. Notamment passer en revue tous les endroits chauds du moment, avec en tête de liste « Yaoundé en fête » (Ya-Fe). « Chaque année, j'y vais avec ma bande d'amis et le week-end, je mets un point d'honneur à y emmener ma famille. Les enfants aiment bien y faire des emplettes. Nous mangeons des grillades et suivons un spectacle de musique s'il y en a », déroule Claude Assila, fonctionnaire.

En journée, les magasins se remplissent de visiteurs. Des parents sont accompagnés de leurs enfants pour les achats. Les enfants convoitent tout ce qu'ils voient passer. En vitrine, des produits tentants sont exposés : jouets, vêtements, chaussures, bijoux, cosmétique... Il y a des produits pour tous les goûts et pour tous les coûts, de l'utile au futile. En cette période, le marché des jouets et des vêtements n'est pas le seul à bien se porter. Celui des aliments prospère également. Et ce sont les commerçants, toutes catégories confondues, qui se frottent les mains.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.