Sénégal: Confinement de Dakar et Thies jusqu'au 20 février - Antoine Félix Diome renouvelle les restrictions

27 Janvier 2021

Dans la foulée du décret présidentiel proclamant l'état de catastrophe sanitaire à Dakar et Thiès, et prorogeant le couvre-feu pour un mois dans ces deux régions, le ministre de l'Intérieur et de la sécurité publique, Antoine Félix Diome, a publié un communiqué pour confirmer le couvre-feu de 21h à 5h du matin, jusqu'au 20 février, et les autres mesures déjà en vigueur à Dakar et Thiès, deux régions plombées par la flambée des cas positifs à la Covid-19.

A ce titre, le ministre de l'Intérieur a informé qu'en application de la décision présidentielle, les restrictions et/ou interdictions liées à la circulation des personnes et des biens de 21 heures à 5 heures, aux manifestations et rassemblements sur la voie publique comme de toutes les réunions publiques, sont maintenues jusqu'au 20 février 2021. Il en est de même de l'interdiction de toutes réunions privées telles que les baptêmes, les mariages, les réceptions et les manifestations religieuses ainsi que de « tous rassemblements dans les lieux recevant du public, notamment les hôtels, les salles de spectacles, les dancings, les bars, les cafés, les salons de thé, les plages, les marchés hebdomadaires, les terrains et salles dédiés au sport ».

Dans la même dynamique, le ministre de l'Intérieur a tenu à rappeler que « le port de masque de protection reste de rigueur dans les lieux publics et privés tels que la voie publique, les services de l'Administration publique quel qu'en soit le mode de gestion, les services du secteur privé, les lieux de commerce et les moyens de transport public ainsi que les moyens de transport privé transportant au moins 2 personnes, sur toute l'étendue du territoire national ». Non sans manquer de finir en invitant les populations « à se conformer à ces mesures » et en rappelant que « le non-respect de celles-ci expose les contrevenants aux sanctions prévues par les lois et règlements ».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.