Congo-Kinshasa: Vers la réouverture de l'ambassade d'Ethiopie à Kinshasa

27 Janvier 2021

Addis-Abeba envisage l'ouverture prochaine de son ambassade à Kinshasa, fermée pour des raisons de contrainte budgétaire. C'est ce qu'a révélé la présidente de la République Fédérale d'Ethiopie, Sahlé Work Zewde, en séjour éclair hier dans la capitale congolaise, lors de son tête à tête au Palais de la Nation, avec son homologue congolais, Félix Antoine Tshisekedi.

A cette même occasion, les deux Chefs d'Etat ont échangé, pendant près d'une heure, sur des questions d'intérêt commun d'abord, et à caractère régional ensuite, dans la perspective de l'investiture, début février, du Président de la République Démocratique du Congo à la présidence de l'Union Africaine.

La visite de Sahlé Work Zewde à Kinshasa est d'autant symbolique que le siège de l'Union Africaine se trouve à Addis-Abeba, la capitale de son pays. C'était aussi l'occasion pour lui promettre le soutien total de l'Ethiopie pour la réussite de son mandat. L'hôte de Félix Antoine Tshisekedi s'est déclarée partisane des solutions africaines aux problèmes africains. La présidente de l'Ethiopie a reconnu, dans la foulée, que la République Démocratique du Congo, un pays aux dimensions continentales, pèse sérieusement sur l'avenir de l'Afrique et des Africains.

On rappelle que Sahlé Work Zewde, élue présidente de son pays en 2018, et qui est âgée actuellement de 71 ans, avait déjà visité Kinshasa en mai 2019. Elle avait alors confié qu'elle considérait la RDC comme sa priorité en matière de coopération économique. Un des indicateurs des échanges commerciaux fort intenses entre Kinshasa et Addis-Abeba est la vingtaine de rotations hebdomadaires de la compagnie aérienne Ethiopian entre les deux capitales.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.