Congo-Kinshasa: Ngoy Mulunda écope de trois ans de prison ferme

27 Janvier 2021

Dans son reportage publié ce mercredi 27 janvier 2021 concernant le procès de Ngoy Mulunda, Le Phare révèle la stratégie de l'organisateur des élections chaotiques de novembre 2011 qui a changé de braquet hier en se murant dans le silence avec pour objectif de bloquer le déroulement normal de l'audience ultime.

Pour contrer cette stratégie, les juges ont fait projeter les vidéos enregistrées lors de la réunion séditieuse entre Ngoy et ses miliciens qui brandissaient le drapeau de l'Etat indépendant du Katanga. Des éléments audios ont également été auditionnés.

La Défense a été tellement embarrassée qu'elle n'a pu avancer le moindre argument valide pour sauver le soldat Ngoy.

Le procès s'étant déroulé sous le régime de la flagrance, les juges se sont immédiatement réunis à l'issue de l'audience pour délibérer et le verdict a été prononcé la même nuit.

Ngoy écope ainsi de trois ans de prison avec une clause d'arrestation immédiate.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Phare

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.