Cameroun: Des dizaines de morts lors d'un accident de la route dans l'Ouest

Illustration

Ce 27 janvier au matin, dans la province de l'Ouest au Cameroun, la collision entre un camion transportant du fioul et un bus de 70 passagers aurait fait des dizaines de morts, selon les autorités.

Le drame est survenu entre 4 et 5h du matin ce 27 janvier sur la falaise de Dschang, une ville située dans le département de la Menoua, dans la région de l'Ouest, au Cameroun.

L'accident a eu lieu sur un flanc de colline. Il s'agit d'une collision, selon les riverains, entre un camion transportant des produits pétroliers et un bus ayant à son bord 70 personnes. Le choc a immédiatement déclenché un gigantesque brasier sur plusieurs centaines de mètres prenant au piège les voyageurs et passagers des deux véhicules.

Une vingtaine de blessés graves

Pour les officiels qui sont descendus sur place pour les premières constatations, notamment le gouverneur de la région de l'Ouest, Awa Fonka Augustine, 53 corps calcinés ont été extraits des décombres et plus d'une vingtaine de blessés graves ont été conduits dans les hôpitaux de la région.

Les circonstances exactes de l'accident restent à définir, mais une source policière indique que le camion qui transportait de l'essence avait un défaut de freinage. Selon la même source, la route était recouverte d'un épais brouillard qui n'a pas facilité la visibilité.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.