Ile Maurice: Nomination au MIE - La décision de la ministre de l'Éducation contestée

Ils sont six lecturers à réclamer une révision judiciaire devant la Cour suprême, et à demander le rejet de la décision du Mauritius Institute Education (MIE), de nommer un senior lecturer. L'affaire opposant les lecturers Yeshra Mahadeo-Doorgakant, Shameem Oozeerally, Meda Charisma Thondee, Mithila Gowreesunkar-Veerapen et Saraswatee Rajiah au corps paraétatique, sous l'égide du ministère de l'Éducation, a été appelée hier devant les juges David Chan Kam Cheong et Rehana Mungly-Gulbul.

Mais ces derniers ont demandé à l'avocate des plaignants, d'incriminer la ministre de l'Éducation, étant donné, disent-ils, que c'est elle qui avalise les nominations des chargés de cours au sein du MIE. En effet, ces lecturers contestent la décision de l'institution, qui avait tout d'abord constitué un comité pour l'exercice de recrutement.

Ils avancent, qu'un seul lecturer, à savoir Deewakarsing Authelsing, a été nommé senior lecturer. Les plaignants estiment que ladite décision de ne pas retenir leur candidature est irrationnelle, ultra-vires et déraisonnable. Ils expliquent qu'en termes d'expérience et de qualification, ils sont plus habilités à occuper ce poste que l'homme en question. Ils vont plus loin en affirmant que la composition du comité est truffée d'imperfections.

Selon eux, le comité, composé d'une chairperson, qui occupe la fonction d'avoué, et de deux autres membres, à savoir un recteur et un enseignant de collège secondaire, ne serait approprié, pour évaluer la compétence des candidats qui ont postulé pour le portefeuille de senior lecturers.

Les plaignants avancent que le 8 juillet 2019, le comité avait retenu la candidature de Deewakarsing Authelsing, qui avait été interviewé séparément des autres candidats en lice pour le poste. Mentionnant dans leur demande : «Being on leave without pay on establishment as adviser does not correspond to such work as referred to by the criteria for selection of candidates.»

Les avocats des parties concernées devront présenter leurs plaidoiries le 19 février. Deewakarsing Authelsing a retenu les services de Me Shafick Cassim-Jeehan.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.