Algérie: Boumzar présente le bilan de son secteur et ses perspectives

Alger, — Le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar, a présenté, mardi devant la Commission des transports et des télécommunications de l'Assemblée populaire nationale (APN), le bilan d'activités du secteur pour l'exercice 2020 ainsi que ses perspectives, rappelant la poursuite de la modernisation et du renforcement du réseau national de télécommunications.

Dans ce sillage, M. Boumzar a fait savoir que son secteur "œuvre à la valorisation et la rationalisation du spectre national des fréquences en vue d'améliorer les prestations des opérateurs".

Pour ce qui est des zones d'ombre et du grand sud, le ministre a indiqué que son secteur avait réalisé "166.000 points d'accès pour la 4G, outre l'élargissement de la couverture à 85% au niveau de 508 zones isolées".

Au volet Poste, M. Boumzar a mis en avant "la coordination efficace entre son département et la Banque d'Algérie, soulignant que les retraits en 2020 ont atteint près de 4.549 mds DA, un chiffre avoisinant le niveau enregistré en 2019".

Quant à la numérisation du secteur, le représentant du gouvernement a passé en revue "les efforts déployés afin de finaliser la numérisation du retrait de l'allocation forfaitaire de solidarité (AFS), le versement des taxes des inscriptions scolaires des trois cycles d'enseignement via le service e-paiement ou par carte Eddahabia".

Concernant l'amélioration de l'accueil des clients de la Poste, M. Boumzar a tenu à rappeler que "la période de distribution des retraites est passée de 4 à 12 jours", citant également l'optimisation de l'opérateur public Express mail service (EMS), passant de la 61ème position à la 16ème à l'échelle mondiale".

S'attardant sur l'utilisation rationnelle des deniers et la promotion des micro-entreprises, le ministre a mis en avant le rôle du portail "Safqatik" dédié à l'encouragement des projets à travers la publication des appels d'offre publics du secteur de la Poste.

De même qu'il a souligné l'importance de la Convention destinée aux entreprises financées dans le cadre du dispositif de l'Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (ANADE), rappelant par la même l'élaboration d'un guide des bonnes pratiques simplifiant l'accès des micro-entreprises à la commande publique.

Intervenant suite à l'exposé du ministre, les députés se sont félicités "des efforts consentis par l'Etat au service du citoyen et du pays, notamment en matière de mise en service du câble sous-marin à fibre optique, et l'élaboration de textes réglementaires à approuver ultérieurement par le Gouvernement".

Cependant, les membres de la Commission ont jugé primordial de traiter le faible débit d'internet, développer les prestations des services postaux, remédier à l'insuffisance de liquidités et au manque de bureaux postaux.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.