Angola: 350 millions de kwanzas de prêts aux coopératives

Luanda — Trois cent cinquante millions de Kwanzas ont été approuvés par la banque, dans les deux dernières semaines de ce mois, avec la validation de 13 projets, essentiellement agricoles, des coopératives identifiées dans certaines régions du pays.

Parmi ces projets, sur un total de 97 processus en cours de négociation, 11 ont été approuvés du 18 au 22 janvier en cours, avec des prêts disponibles de l'ordre de 250 millions de Kwanzas, montants accordés par la Banque de développement d'Angola (BDA).

La Banque de développement de l'Angola (BDA) reste la principale, sinon la seule, institution financière qui a approuvé des projets et accordé des prêts aux coopératives agricoles, dans le cadre de l'aide économique.

Dans la semaine du 11 au 15 janvier, la même banque a déboursé 100 millions de Kwanzas, en approuvant deux projets liés à l'agriculture appartenant à des coopératives de la province du Zaïre, soit un total de 350 millions de Kwanzas approuvés.

Dans le briefing traditionnel, promu par le ministère de l'Économie et du Plan (MEP) sur l'évolution de Prodesi - Programme de soutien à la production, à la diversification des exportations et de remplacement des importations, le secrétaire d'État à l'Économie, Mario Caetano João, a réitéré que l'objectif était d'approuver 500 projets, d'ici la fin de l'année.

Les 11 projets approuvés (semaine du 18 au 22) proviennent de coopératives agricoles des provinces de Malange (3), Lunda Sul (2), Benguela (2), Cuando Cubango (1), Bengo (1), Huila (1) et Luanda (1).

Cependant, le programme de conversion de l'économie informelle (PREI, sigle en portugais) a enregistré 47 demandes de microcrédit cette semaine et 24 projets, d'une valeur de 17 millions de kwanzas, sur les 147 millions demandés, ont été ainsi approuvés.

Parmi ces projets, sur un total de 97 processus en cours de négociation, 11 ont été approuvés du 18 au 22 janvier en cours, avec des prêts disponibles de l'ordre de 250 millions de Kwanzas, montants accordés par la Banque de développement d'Angola (BDA).

La Banque de développement de l'Angola (BDA) reste la principale, sinon la seule, institution financière qui a approuvé des projets et accordé des prêts aux coopératives agricoles, dans le cadre de l'aide économique.

Dans la semaine du 11 au 15 janvier, la même banque a déboursé 100 millions de Kwanzas, en approuvant deux projets liés à l'agriculture appartenant à des coopératives de la province du Zaïre, soit un total de 350 millions de Kwanzas approuvés.

Dans le briefing traditionnel, promu par le ministère de l'Économie et du Plan (MEP) sur l'évolution de Prodesi - Programme de soutien à la production, à la diversification des exportations et de remplacement des importations, le secrétaire d'État à l'Économie, Mario Caetano João, a réitéré que l'objectif était d'approuver 500 projets, d'ici la fin de l'année.

Les 11 projets approuvés (semaine du 18 au 22) proviennent de coopératives agricoles des provinces de Malange (3), Lunda Sul (2), Benguela (2), Cuando Cubango (1), Bengo (1), Huila (1) et Luanda (1).

Cependant, le programme de conversion de l'économie informelle (PREI, sigle en portugais) a enregistré 47 demandes de microcrédit cette semaine et 24 projets, d'une valeur de 17 millions de kwanzas, sur les 147 millions demandés, ont été ainsi approuvés.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.