Angola: Le pays à la 153e réunion du Comité de l'environnement

Luanda — L'ambassadrice angolaise en République du Kenya, Sianga Abílio, a participé, ce mardi, à la 153ème réunion du Comité des représentants permanents auprès du Programme des Nations Unies pour l'environnement - PNUE.

L'événement, qui s'est déroulé par vidéoconférence, a servi à discuter des préparatifs de la 5e Assemblée mondiale de l'environnement - UNEA 5, prévue les 22 et 23 février de cette année.

Au cours de la réunion, la position des représentants permanents et de la Direction exécutive du PNUE de diviser la 5e Assemblée mondiale de l'environnement en deux segments a été réitérée, le premier étant virtuel, en février 2021, compte tenu des restrictions imposées par Covid-19, et le second, présentiel, en février 2022.

Selon un communiqué de presse de l'ambassade d'Angola au Kenya, l'ordre du jour de la 5e Assemblée mondiale pour l'environnement sera axé sur les questions fonctionnelles du Programme des Nations Unies pour l'environnement, à savoir sa stratégie à moyen terme 2022-2025, son plan de travail et son budget pour l'exercice biennal 2022-2023.

Dans le deuxième segment, en février 2022, la 5e Assemblée mondiale de l'environnement - UNEA 5 permettra de débattre des questions substantielles dans une perspective de négociation entre les parties intéressées, en vue de la définition consensuelle des stratégies, essentiellement des politiques visant les actions futures du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Lors de la réunion de ce mardi, les participants ont été informés des travaux en cours pour le lancement, en février de cette année, lors du premier segment de la 5e Assemblée mondiale de l'environnement, à Nairobi, des Journées commémoratives du 50e anniversaire du PNUE, dont le programme de festivités devrait s'étendre jusqu'en 2022, date du cinquantième anniversaire du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Tout au long de 2021, le PNUE devrait organiser une série d'événements dans le cadre des festivités de son 50e anniversaire, parmi lesquels la Journée mondiale de la vie sauvage, la Journée internationale de la diversité biologique, la 5e session de la Conférence internationale sur la gestion des produits chimiques, le Forum de haut niveau sur le développement durable et la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

La 153e réunion, coprésidée par les ambassadeurs Fernando Coimbra, président du Comité des représentants permanents, et Inger Andersen, vice-secrétaire générale des Nations Unies et directrice exécutive du PNUE, a réuni environ trois cents participants.

L'événement, qui s'est déroulé par vidéoconférence, a servi à discuter des préparatifs de la 5e Assemblée mondiale de l'environnement - UNEA 5, prévue les 22 et 23 février de cette année.

Au cours de la réunion, la position des représentants permanents et de la Direction exécutive du PNUE de diviser la 5e Assemblée mondiale de l'environnement en deux segments a été réitérée, le premier étant virtuel, en février 2021, compte tenu des restrictions imposées par Covid-19, et le second, présentiel, en février 2022.

Selon un communiqué de presse de l'ambassade d'Angola au Kenya, l'ordre du jour de la 5e Assemblée mondiale pour l'environnement sera axé sur les questions fonctionnelles du Programme des Nations Unies pour l'environnement, à savoir sa stratégie à moyen terme 2022-2025, son plan de travail et son budget pour l'exercice biennal 2022-2023.

Dans le deuxième segment, en février 2022, la 5e Assemblée mondiale de l'environnement - UNEA 5 permettra de débattre des questions substantielles dans une perspective de négociation entre les parties intéressées, en vue de la définition consensuelle des stratégies, essentiellement des politiques visant les actions futures du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Lors de la réunion de ce mardi, les participants ont été informés des travaux en cours pour le lancement, en février de cette année, lors du premier segment de la 5e Assemblée mondiale de l'environnement, à Nairobi, des Journées commémoratives du 50e anniversaire du PNUE, dont le programme de festivités devrait s'étendre jusqu'en 2022, date du cinquantième anniversaire du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Tout au long de 2021, le PNUE devrait organiser une série d'événements dans le cadre des festivités de son 50e anniversaire, parmi lesquels la Journée mondiale de la vie sauvage, la Journée internationale de la diversité biologique, la 5e session de la Conférence internationale sur la gestion des produits chimiques, le Forum de haut niveau sur le développement durable et la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

La 153e réunion, coprésidée par les ambassadeurs Fernando Coimbra, président du Comité des représentants permanents, et Inger Andersen, vice-secrétaire générale des Nations Unies et directrice exécutive du PNUE, a réuni environ trois cents participants.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.