Maroc: Affaire "Hamza mon Bb" - La Cour d'appel de Marrakech condamne la dénommée "D.B" à un an de prison ferme

Marrakech — La Cour d'appel de Marrakech a condamné, mercredi, la dénommée "D.B", poursuivie dans le cadre de l'affaire "Hamza mon Bb", à un an de prison ferme, indique-t-on de source judiciaire.

La Cour d'appel a décidé, après examen des preuves qui attestent les faits qui sont reprochés à "D.B", d'augmenter de quatre mois la peine d'emprisonnement de huit mois prononcée à l'encontre de ladite mise en cause, en première instance, assortie d'une amende de 10.000 DH, précise la même source.

Et d'ajouter que la Cour a aussi décidé de confirmer les peines prononcées en première instance à l'endroit des dénommées "I.B" et "S.Ch", poursuivies en état de détention, et condamnées respectivement à un an et à 10 mois de prison ferme.

La même juridiction a, en revanche, décidé de réduire de 18 à 12 mois la peine d'emprisonnement prononcée, en première instance, contre la dénommée "A.A", poursuivie en état de détention, souligne-t-on de même source.

Les accusées dans le cadre de cette affaire sont poursuivies, chacune en ce qui la concerne, pour "participation à l'accès frauduleux au système informatique de données", "participation délibérée à entraver le fonctionnement de ce système", "diffusion d'images et de déclarations d'autrui sans consentement", "diffusion de faits infondés dans le but de nuire à la vie privée d'individus et diffamation", ainsi que pour "participation et chantage".

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.