Congo-Kinshasa: PALU - Dorothée Gizenga lance les consultations au Centre Bondeko

Comme annoncé, c'est ce mercredi 27 janvier qu'a eu lieu l'ouverture des consultations initiées par le Comité pour un Palu unique et uni (CAPUU), au centre Bondeko dans la commune de Limete. Loin d'être un rassemblement fortuit, ces consultations visent à réunifier les deux ailes du parti cher à Feu le Patriarche Gizenga Fundji en conflit depuis plusieurs mois.

A cette occasion, Madame Dorothée Gizenga, qui dirige le CAPUU, s'est adressée aux militants qui ont répondu massivement à ce rendez-vous de réconciliation. Dans son speech, elle a insisté sur la nécessité d'avoir un Palu uni et unique, sans fraction comme l'a laissé le Patriarche Antoine Gizenga. Elle a également précisé que ce rassemblement témoigne de l'amour des uns et des autres envers le Parti. D'autant plus que, nonobstant les guerres intestines entre les deux fractions, les militants ont répondu massivement à l'appel du CAPUU. Notons que le camp Makiashi avait organisé un congrès le 11 novembre 2020 au centre Nganda dont les résultats sont toujours contestés.

Pour Dorothée Gizenga, le bicéphalisme traduit ni plus, ni moins, de l'opportunisme. Bien plus, les protagonistes se servent ainsi du nom du Patriarche pour légitimer leurs démarches habiles. " Ce n'est pas la parole qui définit ce que nous sommes, mais plutôt nos actes qui vont réellement prouver notre appartenance à Gizenga ", a-t-elle affirmé.

Il y a lieu de souligner que ce n'est pas uniquement en sa qualité de fille biologique du Patriarche Gizenga, mais c'est aussi pour avoir été représente extérieure du Palu au Canada que Mme Dorothée Gizenga agit. Une fonction qui, d'office, lui a permise d'être reçue par plusieurs ambassadeurs pour comprendre la politique du Palu, mais aussi en étant Coordonnatrice adjointe pour les relations extérieures. Et, c'est à ce titre qu'elle veille à l'harmonie de cette formation politique.

Elle a prêché un climat de paix, de pardon afin d'aboutir à l'unicité du parti. "Si cette même tension perdure, cela risque de contrarier les actions de développement du Président de la République. Le but ici, c'est celui de trouver un terrain d'entente, partant travailler ensemble".

Pour Gizenga Dorothée, il est impossible de laisser les fractions prendre possession du parti. Et cela, en mémoire de tous ceux qui ont consenti d'énormes sacrifices, au prix de leur vie pour la survivance du Palu. D'où, la nécessité d'une voie de sortie à l'amiable.

Après son speech, conformément au programme, le micro a été donné aux militants qui en ont saisi l'opportunité leur offerte pour exprimer leurs ressentis face à la situation actuelle, mais également de proposer leurs pistes de solution en ce temps de crise. Certains, qui ne reconnaissent pas le premier congrès, ont demandé la tenue d'un autre congrès transparent avec la participation de tous les militants. D'autres ont demandé le départ des camps à problème s'ils continuent à exercer un bras de fer. Sur ce, le condensé de leurs avis sera présenté aujourd'hui au même lieu. Puis, s'en suivra ladite table ronde prévue pour ce vendredi 29 janvier avec comme facilitateurs l'Honorable Lambert Mende qui est un allié du Palu, l'Honorable Laurent Batumona ainsi que les membres du CAPUU.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.