Madagascar: Antsiranana - Un trio criminel frappe et tue

Antanamitarana Antsiranana était le théâtre d'un meurtre dans la soirée d'avant-hier. Battu à coups d'objet contondant et tailladé à l'arme tranchante, le chef de famille, âgé de trente ans, répondant au nom de Raolison Mamizara, n'a pas survécu. Son épouse et leur fille ont en revanche échappé à la mort. Grièvement blessées à la tête, ces dernières ont dû être évacuées à l'hôpital.

L'acte a été perpétré par trois bandits. Aux alentours de 19h30, les assaillants ont fait irruption au domicile des victimes dans le fokontany de Maromagniry. Sans crier gare, ils se sont déchaînés sur la famille, prise par surprise. Alertée alors que la bande avait déjà pris la fuite, la brigade territoriale de la gendarmerie nationale d'Antsiranana a envoyé des éléments d'intervention à la rescousse. A leur arrivée, les blessés avaient déjà été transportés à l'hôpital.

En revanche, le fokonolona a réussi à capturer l'un des malfaiteurs. Des objets compromettants ont été découverts sur ce dernier dont une barre à mine et un bidon d'essence. Passé à tabac par les personnes qui l'ont appréhendé, le quidam était dans un état préoccupant lorsque la gendarmerie l'a conduit à l'hôpital.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.