Ile Maurice: La campagne de vaccination a débuté ce mardi à l'île Maurice

Le président sud-africain a accusé mardi 26 janvier les pays riches de s'accaparer des vaccins contre le Covid-19, au détriment des pays les plus pauvres. Cyril Ramaphosa a appelé à davantage d'équité dans la répartition des doses à travers le monde. Les vaccins arrivent en effet au compte goûte en Afrique. L'île Maurice est l'un des rares pays du continent à avoir commencé à vacciner, avec une petite quantité de doses par rapport à sa population.

La campagne de vaccination a débuté ce mardi à l'île Maurice, sur la base de 100 000 doses du vaccin du groupe anglo-suédois AstraZeneca. Un don du gouvernement indien. Pas suffisant pour couvrir toute la population : le pays compte environ 1,3 million d'habitants. D'ici fin mars, il doit recevoir 200 000 doses supplémentaires, toujours de la part de l'Inde, selon le ministre mauricien des Affaires étrangères. Et par le biais du dispositif Covax, l'initiative de l'OMS et de partenaires privés pour un accès équitable aux vaccins, l'île Maurice doit recevoir ensuite 240 000 doses : ce sera au plus tôt avant fin mars. Le pays, qui envisage de vacciner 60% de sa population avant la fin de l'année, compte sur la réussite de cette opération pour relancer son secteur touristique - l'un des piliers de son économie -, durement touché par la pandémie.

Ailleurs en Afrique, c'est un petit archipel de l'Océan indien - les Seychelles - un pays de mois de 100 000 habitants, qui a été le premier à vacciner contre le coronavirus, suivi de l'Egypte avec le vaccin chinois Sinopharm. Le Maroc a également reçu le week-end dernier un premier lot du vaccin et devrait commencer sa campagne la semaine prochaine.

Quant à la Guinée, elle n'a vacciné qu'à titre expérimental avec quelques dizaines de doses du vaccin russe Spoutnik V.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.