Sénégal: Sall préoccupé par le contrôle de la prospection géologique et des activités d'exploitation minière

Dakar — Le chef de l'Etat a souligné, mercredi en Conseil des ministres, l'impératif d'accentuer la supervision et le contrôle de la prospection géologique et des activités d'exploitation minière, sur l'étendue du territoire national.

Abordant la question liée au renforcement de la supervision et du contrôle des activités minières au Sénégal, le chef de l'Etat a rappelé, selon le communiqué du Conseil des ministres, que "le Sénégal est devenu un pays où l'exploitation minière connait un développement fulgurant".

Macky Sall a indiqué, à cet égard, "l'urgence d'accélérer le processus de transformation des modes d'intervention des structures publiques d'encadrement et de contrôle des opérations minières sur les sites et zones de production, d'exploitation et d'exportation".

Selon le communiqué, il a demandé, enfin, au ministre des Finances et du Budget et au ministre des Mines et de la Géologie, "d'engager une concertation rapide, avec la présidente du Comité national de l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) et la Chambre des Mines, afin de finaliser une doctrine d'accroissement des ressources collectées et perçues par l'Etat, dans le cadre de l'exploitation du Patrimoine minier du Sénégal".

La même source ajoute que le chef de l'Etat a invité par ailleurs, le ministre des Finances et du Budget ainsi que le Ministre des Pêches et de l'Economie maritime, à "évaluer la concession dans le cadre du développement du Port Minéralier et Vraquier de Bargny-Sendou".

Le président de la République rappelé, à ce sujet, "l'urgence de veiller à l'indemnisation des populations officiellement recensées".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.