Cote d'Ivoire: Structuration de la Caisse de dépôts et consignations - L'Afd apporte un appui de près de deux milliards de Fcfa

27 Janvier 2021

Le ministre de l'Économie et des Finances, Adama Coulibaly, a présidé, le mercredi 27 janvier 2021, la signature d'un protocole d'accord tripartite entre l'Agence française de développement (Afd), Expertise France et la Caisse des dépôts et consignations de Côte d'Ivoire (Cdc-Ci) au 20e étage de l'Immeuble Sciam au Plateau.

L'entente porte sur une subvention de plus de 1,9 milliard de Fcfa (3 millions d'euros) confiée par l'Afd à Expertise France pour accompagner la structuration de la Cdc-Ci. La Facilité accordée à la Cdc-Ci sur trois ans (2020-2022) vise à appuyer l'opérationnalisation de l'institution à travers la réalisation d'études portant sur le plan d'affaires quinquennal, le modèle prudentiel, la gestion des risques, le schéma directeur informatique et les systèmes d'information, les doctrines d'investissement. Dans le cadre de cet accord, la Cdc-Ci bénéficiera d'un renforcement des capacités, de la réalisation de plusieurs études de faisabilité et d'un appui transversal.

Après que l'accord a été paraphé par les parties, le ministre Adama Coulibaly a souligné que cet appui arrive à point nommé, d'autant que le gouvernement avait invité les responsables de la Cdc-Ci à accélérer l'opérationnalisation de l'institution. « Pour rappel, le 11 décembre 2019, le gouvernement adoptait une communication en Conseil des ministres faisant le point sur les avancées notables réalisées par la Cdc-Ci par rapport à son opérationnalisation Au-delà des acquis enregistrés à cette date, la Cdc-Ci avait été invitée à accélérer la mise en œuvre de sa stratégie de développement afin de jouer son rôle d'instrument de financement de notre économie », a expliqué Adama Coulibaly.

Le ministre a invité la Cdc-Ci à travailler en bonne intelligence avec l'Afd et Expertise France, pour mener à bien la mise en œuvre des termes de l'accord et en tirer le meilleur parti. L'argentier ivoirien a également invité les parties à porter à sa connaissance tout facteur bloquant afin d'y trouver des solutions idoines. D'autant que son Département entend créer les conditions d'une mise en œuvre efficiente de l'accord.

Emmanuel Debroise, directeur de l'Afd en Côte d'Ivoire, a justifié cet accompagnement de son institution par la volonté de la France d'appuyer la mise en place de tout dispositif efficace de mobilisation de l'épargne domestique en Afrique. Parce qu'il s'agit de sources de financements longs nécessaires à la stabilité d'une croissance économique inclusive. Il a aussi indiqué que la Caisse des dépôts et consignations de France garantit l'expertise technique apportée par Expertise France.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.