Afrique: Plus de la moitié de la population interrogée estime que le changement climatique est une urgence (PNUD)

Une enquête menée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a révélé que 64% des personnes interrogées considèrent les changements climatiques comme une urgence mondiale, et ce, malgré l'actuelle pandémie de Covid-19.

PNUD/Stéphane Bellero Une centrale thermique à Port Louis, à l'île Maurice, contribue aux émissions de gaz à effet de serre sur l'île de l'océan Indien.

L'enquête, intitulée « Vote populaire pour le climat », reflète l'avis de plus de la moitié de la population mondiale. Ses résultats ont été traités par l'Université d'Oxford, au Royaume-Uni.

« Peu importe d'où ils viennent, les citoyens s'accordent sur le fait que les changements climatiques constituent une urgence mondiale », a déclaré l'Administrateur du PNUD, Achim Steiner lors de la publication des résultats du Vote populaire pour le climat.

« Le Vote populaire pour le climat révèle également que les habitants de la planète sont conscients de l'envergure de l'action nécessaire, depuis l'agriculture sans incidence négative sur le climat jusqu'à la protection de la nature, en passant par l'investissement dans une relance verte », a-t-il ajouté.

Cette enquête innovante a été diffusée à travers des plateformes de jeux mobiles, afin de pouvoir toucher des publics généralement difficiles à atteindre lors des sondages, comme les jeunes de moins de 18 ans.

Les experts de l'Université d'Oxford ont pondéré l'immense échantillon de répondants afin qu'il soit représentatif des profils de population dans les pays sondés pour ce qui est de l'âge, du genre et du niveau d'instruction, ce qui a permis d'aboutir à une marge d'erreur de seulement +/- 2%.

Des participants de 50 pays ont dû confirmer si les changements climatiques constituaient une urgence mondiale et s'ils soutenaient 18 politiques climatiques clés dans six domaines d'action : l'économie, l'énergie, les transports, l'alimentation et l'agriculture, la nature et la protection des populations.

Plus d'un demi-million de jeunes de moins de 18 ans ont été interrogés dans le cadre du Vote populaire pour le climat, un public clé dans le domaine des changements climatiques, qui ne peut généralement pas encore voter aux élections.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.