Congo-Kinshasa: PALU - Enfin, les militants s'expriment sur la possible de l'unification du parti

Tel qu'annoncé par le Professeur Mashini lors du point de presse tenu le lundi 25 Janvier 2021, le Comité d'Action pour un Palu Uni et Unique, en sigle CAPUU, a procédé ce mercredi 27 Janvier 2021, au Centre Bondeko, à l'ouverture de deux journées des concertations avec les militants du parti Lumumbiste dans le but de recueillir leurs avis sur la division et les conflits de succession que traverse actuellement le Parti Lumumbiste Unifié (PALU).

Soucieux et indignés de la situation du PALU, plusieurs militants du parti ont répondu favorablement à l'invitation du Comité d'Action pour un Palu Uni et Unique, "CAPUU" en répondant présents à cette première séance des consultations du peuple. Pour sa part, Madame Dorothée Gizenga, fille aînée de Feu Antoine Gizenga et Présidente du CAPUU, a annoncé dans son intervention que ces assises se tiennent avant tout pour l'amour du PALU, un parti du peuple né dans la lutte. «Je vous félicite parce que vous êtes venu batailler pour un PALU uni et unique... nous sommes là parce que nous aimons le PALU», a-t-elle a déclaré avant d'ajouter que ceux qui ne sont pas venus ne se battent pas pour un PALU uni et unique.

Avec pour une mission précise, celle de sauver le PALU d'une division certaine, Mme Dorothée Gizenga affirme qu'elle ne laissera pas des prédateurs détruire ou créer une scission dans l'œuvre pour laquelle les congolais lumumbistes et les pères fondateurs du PALU ont longuement lutté. «Je ne vais pas laisser les prédateurs diviser le PALU, j'ai pris ma responsabilité en tant qu'une Gizenga idéologique ... Je suis une Gizenga et cette Gizenga va sauver le PALU », a-t-elle déclaré d'une voix forte et sous les applaudissements de l'assemblée.

Conformément à l'objectif de ces consultations, le CAPUU a consulté les militants, afin de leur permettre de mieux se préparer pour la table ronde qui réunira les différentes ailes du PALU et le CAPUU pour une probable unification du parti. De leur coté, les militants ont émis deux opinions phares.

A la question de Dorothée Gizenga, celle de savoir que faire pour unir le parti, certains militants pensent qu'il faut aller à cette table ronde prévue 29 Janvier 2021, et laisser chaque groupe s'exprimer et, ensemble avec les autres ailes, travailler pour s'unir. Et, si jamais cette démarche échouait, les militants pensent qu'il serait mieux de nommer Dorothée Gizenga à la tête du PALU et bannir Mayobo et Makiashi du parti afin qu'ils arrêtent de prétendre être du PALU et qu'ils cessent d'utiliser ce nom ainsi que le logo. Car, ont-ils déclaré, il n'y a qu'un seul et unique PALU, celui de Gizenga. «Il y en a eu plusieurs qui ont voulu causer la division de PALU, mais ils ont fini par créer d'autres parti-politiques, Makiashi et Mayobo peuvent en faire de même, laisser le logo et le nom de Gizenga, et qu'ils partent chacun créer leur propre parti politique, le PALU est uni, ceux-là sont des intrus qui venaient de l'UDPS», a dit Mr André Muyaku Kisangi, l'un des militants.

En effet, Il sied de signaler que Madame Dorothée Gizenga est membre du PALU depuis 1980. Elle a été la représentante extérieur du PALU au Canada et elle a créé à elle seule une antenne du PALU dans ce même pays avant d'être nommé comme Coordonnatrice adjointe des relations extérieures et reconduit au même poste avec la voix de Makiashi.

Toutefois, sur base des conclusions des militants qui seront tirées ce Jeudi 28 Janvier 2021 à la fin des consultations en cours, le CAPUU se fera une opinion précise et des arguments solides à défendre lors de la table ronde, qui fixera sur l'unification ou non du PALU.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.