Afrique: Présidence de la CAF - L'Afrique australe appelle à voter pour Patrice Motsepe

Dakar — Le Conseil des associations de football de l'Afrique australe (Cosafa) a appelé ses 14 fédérations nationales membres à voter pour le candidat sud-africain Patrice Motsepe lors de l'élection du président de la Confédération africaine de football (CAF) prévue le 12 mars prochain à Rabat.

Selon un communiqué publié dans des médias d'Afrique australe, la Cosafa, présidée par le Zimbabwéen Phillip Chiyangwa, a donné cette consigne de vote lors d'une réunion de ses membres, mercredi.

Le comité exécutif de ladite organisation rappelle avoir demandé à ses membres de voter tous pour un seul candidat, lors de l'élection du président de la CAF en 2017.

La Cosafa faisait partie des structures à appeler à faire élire le Malgache Ahmad Ahmad à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), mettant fin à vingt-huit ans de présidence de la CAF par le Camerounais Issa Hayatou.

"Une fois que nous aurons pris la décision unanime de soutenir l'un des nôtres, d'autres membres qui veulent un réel changement à la CAF se joindront à notre parti", a affirmé Phillip Chiyangwa, disant en être "convaincu".

Il avait décidé de soutenir Ahmad Ahmad pour qu'il obtienne un deuxième mandat, mais la candidature du Malgache a été jugée irrecevable en raison de faits de corruption dont le président sortant serait coupable.

Ahmad, suspendu pour une durée de cinq ans, a été écarté de l'élection par la commission de gouvernance de la CAF et le comité de contrôle de la Fifa, lequel a jugé recevable les candidatures des quatre autres candidats, Augustin Senghor (Sénégal), Ahmed Yahya (Mauritanie), Jacques Anouma (Côte d'Ivoire) et Patrice Motsepe (Afrique du Sud).

La candidature du président par intérim de la CAF, le Congolais Constant Omari et celle de l'Algérien Kheïreddine Zetchi à un poste au Conseil de la Fifa ont été invalidées par le comité de contrôle de l'instance chargée du football mondial.

Outre l'Afrique du Sud et le Zimbabwe, la Cosafa est constituée de l'Angola, du Botswana, des Comores, de l'Eswatini, du Lesotho, de Madagascar, du Malawi, de Maurice, du Mozambique, de la Namibie, des Seychelles et de la Zambie.

Des dirigeants d'Afrique australe sont candidats à plusieurs postes du comité exécutif de la CAF.

Ils sont également nombreux les dirigeants du football de la zone à vouloir se faire élire représentants africains au conseil de la Fifa, lors de l'assemblée générale du 12 mars à Rabat.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.