Cote d'Ivoire: Sud-Comoé / Législatives du 6 mars 2021 - Le PDCI-RDA aligne de grands chevaux

La publication de la liste complète des candidats du PDCI-RDA aux législatives du 6 mars 2021 a révélé des noms de personnalités qui, de tout point de vue, sont de très bons chevaux de bataille de l'écurie du parti septuagénaire de Côte d'Ivoire pour la région du Sud-Comoé, l'un de ses bastions.

Dans la circonscription d'Aboisso commune, c'est M. N'gouan Jérémie Alfred, l'actuel député-maire, connu et reconnu pour ses qualités de rassembleur, qui sait écouter et agir pour ses populations. C'est lui qui va défendre les couleurs du parti pour ce siège, qu'il occupait déjà. A Aboisso S/P, Adaou, Adjouan, Kouakro et Maféré, Com. et S/P, M. Nzalassé Ouanda Francis, membre du Bureau politique, délégué Aboisso 3, y sera le porte-étendard du parti. L'homme, toujours proche des populations, est un bon choix pour remporter ce siège.

Pour la circonscription d'Ayamé, Bianouan et Yaou, com. et S/P, le choix porté sur le doyen Amangoua Aimé Lookensey, membre du Comité des sages, correspond à la réalité du terrain. Il a été député de cette même circonscription pendant de longues années. Il revient donc à la charge avec toute l'onction du parti.

M. Ezaley Georges Philippe, délégué communal, membre du Bureau politique et membre du Secrétariat exécutif du parti, est positionné à Grand-Bassam, Com. et S/P. Dans cette circonscription, il n'est plus à présenter. La circonscription de Noé, Nouamou et Tiapoum, Com. et S/P, est l'affaire du col. Ngolé Mongomin Patrick, ex-Dg du Fonds de prévoyance militaire.

Là encore, c'est du concret avec ce haut cadre, qui est toujours aux côtés de ses parents. Cependant, il est important de savoir que le PDCI-RDA n'a pas candidaté pour le siège d'Adiaké, Assinie-Mafia, Etuéboué, Com. et S/P et celui de Bonoua, laissant ces circonscriptions aux autres partis de l'opposition, notamment le FPI/EDS.

D'ailleurs, le secrétaire exécutif chargé des Elections du PDCI, M. Adiko Roland, parlant des rencontres, qui ont validé le choix des candidats de l'opposition, n'avait-il pas signifié que << C'était une rencontre du donner et du recevoir ? >> (cf Le Nouveau Réveil n°5670 du 25/1/2021 p.).

Au nom donc de l'unité et de la victoire de l'opposition, le PDCI-RDA, autant que les autres partis et plateformes de l'opposition ont négocié et abouti à des partages de circonscriptions. Et les cas d'Adiaké et Bonoua dans le Sud-Comoé sont la parfaite illustration des nombreuses concessions faites par le parti du président Bédié au nom de l'union sacrée pour la victoire de l'opposition à ces législatives.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X