Afrique de l'Ouest: ITF - Un marin tué lors d'une terrible attaque de piraterie, les gouvernements sont invités à agir ou à risquer d'autres morts

communiqué de presse

Londres — Des pirates dans le Golfe de Guinée ont tué un marin et pris en otage 15 autres marins lors d'une attaque samedi.

« Les gouvernements doivent prendre des mesures immédiates pour empêcher que d'autres marins soient assassinés dans le golfe de Guinée », a déclaré David Heindel, président de la section des marins de l'ITF.

Le Mozart, battant pavillon libérien, a été attaqué au large des côtes du Nigeria lorsque quatre pirates armés ont attaqué le navire, battant les membres de l'équipage et abattant un marin.

Après l'attaque, les autorités turques ont identifié l'homme tué comme étant Farman Ismayilov, un ingénieur azerbaïdjanais et seul membre d'équipage non turc à bord. Le bureau du président Tayyip Erdogan a déclaré dimanche que son gouvernement allait organiser le « sauvetage du personnel du navire kidnappé ».

« Nous remercions la Turquie pour ses tentatives de sauvetage de l'équipage survivant, mais les gouvernements d'Afrique de l'Ouest doivent également agir pour empêcher la mort d'autres marins au large de leurs côtes », a déclaré Heindel

« Nous sommes de tout cœur avec Farman et sa famille. Les autorités doivent agir ensemble pour mettre un terme aux nouveaux raids sur les marins dans le golfe de Guinée », a-t-il déclaré.

Les gouvernements de la région se sont engagés à mieux coordonner les activités d'application de la loi par la marine à Abuja, au Nigeria, en 2019, mais l'ITF s'est exprimée ouvertement sur le danger croissant pour les équipages qui passent par le golfe de Guinée.

Aujourd'hui, Fabrizio Barcellona, coordinateur de la section des marins de l'ITF, a déclaré que les gouvernements n'avaient pas réussi à protéger les marins des pirates armés, des trafiquants d'armes et de drogue.

« La gravité de cette dernière attaque doit maintenant inciter les gouvernements à prendre des mesures énergiques pour protéger les marins et le mouvement du commerce autour de l'Afrique de l'Ouest. Les gouvernements doivent respecter leurs engagements pour dissuader les pirates grâce à une forte présence de la marine et des garde-côtes », a déclaré Barcellona.

« Sans une action immédiate, davantage de marins risquent d'être abattus et tués. Le golfe de Guinée est en train de devenir une « baie de sang » », a déclaré Barcellona.

À propos de l'ITF La Fédération internationale des travailleurs du transport (ITF) est une fédération syndicale démocratique, dirigée par ses affiliés et reconnue comme la première autorité mondiale en matière de transport. Nous nous battons passionnément pour améliorer la vie professionnelle, nous mettons en relation les syndicats de 147 pays pour garantir les droits, l'égalité et la justice de leurs membres. Nous sommes la voix de près de 20 millions de femmes et d'hommes qui travaillent dans le secteur des transports dans le monde entier.

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.