Libye: La liste des candidats à la présidence de transition dévoilée

Un batiment des Nations unies

Tripoli — La mission de l'ONU en Libye a dévoilé samedi la liste des candidats au futur Conseil présidentiel intérimaire et au poste de Premier ministre, qui devront être nommés la semaine prochaine en Suisse pour assurer la transition d'ici les élections de décembre.

Les participants au dialogue politique inter-libyen, entamé en novembre sous l'égide de l'ONU, se réuniront du 1e au 5 février en Suisse pour "voter sur la composition du Conseil de la présidence, qui serait formé de trois membres, et d'un Premier ministre, assisté de deux adjoints", selon l'ONU.

Ce conseil transitoire devra "réunifier les institutions de l'Etat et assurer la sécurité" jusqu'aux élections du 24 décembre, selon la même source.

A commencer par le puissant ministre de l'Intérieur Fathi Bachagha, du Gouvernement d'union nationale (GNA) basé à Tripoli (Ouest), candidat au poste de Premier ministre.

Très respecté dans son fief, la ville côtière de Misrata dotée de puissantes milices, son nom était souvent cité parmi les successeurs potentiels de l'actuel Premier ministre Fayez al-Sarraj. La relation entre les deux hommes est décrite comme conflictuelle.

Un autre Misrati, l'ambitieux homme d'affaires et vice-président du Conseil présidentiel de Tripoli, Ahmed Meitig, brigue lui aussi le poste de Premier ministre de transition, alors que le ministre de la Défense Salaheddine al-Namrouche est candidat au Conseil présidentiel.

A l'Est figurent parmi les candidats les plus notables le président du Parlement de Tobrouk, Aguila Saleh, un discret juriste issu d'une influente tribu de Cyrénaïque, la province orientale, et Mohamad al-Barghathi, ambassadeur de Libye en Jordanie. Tous deux sont candidats au Conseil présidentiel.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.