Somalie: Attaque meurtrière des shebabs contre un hôtel de Mogadiscio

Ville de Mogadiscio

Une attaque a eu lieu dimanche 31 janvier à Mogadiscio. Elle a visé un hôtel du centre de la capitale, non loin de l'aéroport international. Elle a été revendiquée par les islamistes shebabs. Des explosions et des tirs ont été entendus pendant plusieurs heures. Un bilan encore provisoire fait état d'au moins 3 morts et 6 blessés.

Une voiture piégée explose devant l'hôtel Afrik vers 17 heures. L'établissement est situé près du kilomètre 4, et fréquenté notamment par des officiels et des membres des forces de sécurité. Des hommes armés pénètrent ensuite dans le bâtiment. L'attentat est rapidement revendiqué par les shebabs, dans un communiqué.

L'hôtel est encerclé par les forces armées somaliennes, toute la zone est bouclée. Des témoins évoquent des bruits d'explosion et des échanges de tirs entre assaillants et forces de sécurité. L'attaque, qui se poursuit même après la tombée de la nuit, dure plusieurs heures.

Le Premier ministre somalien a publié dimanche un message sur les réseaux sociaux pour présenter ses condoléances aux familles des victimes, parmi lesquelles figure le général Mohamed Nur Galaal, écrit-il, « qui a servi son pays pendant plus de 50 ans ». Mohamed Hussein Roble appelle également ses compatriotes à s'unir contre le terrorisme.

Cette attaque s'est déroulée alors que la Somalie doit organiser prochainement des élections législatives et présidentielle. Le mandat du chef de l'Etat, Mohamed Farmajo, expire le 8 février prochain. Mais le processus électoral est compliqué par des désaccords entre le gouvernement fédéral et les Etats fédéraux du pays.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.