Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - La FOC envisage de boycotter le scrutin

Clément Miérassa et Paulin Makaya lors de la conférence de presse/Adiac

La Fédération de l'opposition congolaise (FOC) et le parti Unis pour le Congo (UPC) ont, au cours d'une conférence de presse animée conjointement le 29 janvier à Brazzaville, qualifié de « non évènement », l'élection présidentielle du 21 mars avant d'appeler au « rassemblement des démocrates congolais. »

Le président par intérim de la FOC, Clément Miérassa, et le président de l'UPC, Paulin Makaya, ont dévoilé à la presse, le contenu de la lettre d'interpellation qu'ils ont adressée au chef de l'Etat et celui de « l'Appel du 29 janvier 2021 pour le rassemblement des démocrates congolais ». Dans les deux documents, ils dénoncent « un énième passage en force » en vue de l'élection présidentielle du 21 mars 2021.

Selon les responsables de cette plateforme politique, la situation préélectorale n'est guère rassurante à quelques semaines du délai constitutionnel de l'organisation de la prochaine élection présidentielle. A titre d'exemple, ils ont cité l'absence des listes électorales fiables du fait de la reconduction de la méthodologie consistant à déterminer le corps électoral au moyen d'une révision des listes électorales ; la reconduction d'une commission d'organisation des élections composée "essentiellement" des représentants du régime ; l'utilisation de l'administration publique et territoriale au service du seul candidat du pouvoir. « Nous dénonçons avec vigueur le coup de force électoral en cours dans notre pays », ont-ils critiqué.

Ils exigent, par ailleurs, la tenue d'un dialogue national inclusif sous l'égide de la communauté internationale et invitent celle-ci à suivre avec « une attention particulière la situation du Congo-Brazzaville, qui est, selon eux, véritablement en danger. Insistant sur leur démarche, le président de l'UPC a indiqué que la FOC n'était pas concernée par l'élection présidentielle du 21 mars prochain.

Composée au départ du Front républicain pour le respect de l'ordre constitutionnel et l'alternance démocratique (Frocad), de l'Initiative pour la démocratie au Congo (IDC) et de la Composante Jean- Marie Michel Mokoko (CJ3M), la FOC vient d'enregistrer un autre partenaire, l'UPC.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.