Libye: Crise en Libye - L'UA et l'ONU se mettent d'accord "sur une coopération étroite"

Réunion du Forum de dialogue politique libyen tenue dans un site non divulgué à l’extérieur de Genève, le 1er février 2021.

New York — Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l'Union africaine, Smail Chergui, et le nouvel émissaire onusien en Libye, Jan Kubis, se sont mis d'accord lundi sur la nécessité pour l'Union africaine et l'ONU de "coopérer étroitement" en vue de soutenir le processus de paix en cours en Libye conformément aux conclusions de la Conférence de Berlin.

"J'ai eu un appel téléphonique productif avec M. Jan Kubis l'envoyé spécial de l'ONU en Libye. Nous avons convenu de la voie à suivre pour une coopération étroite UA/ONU pour soutenir les parties libyennes", a indiqué M. Chergui dans un tweet, soulignant "l'impératif de rester dans le cadre de la Conférence de Berlin" et d'éviter la multiplication des processus.

L'entretien entre le chef du CPS et l'emissaire onusien intervient après l'appel lancé, jeudi dernier, par la délégation libyenne à l'ONU en direction de l'Union africaine, l'invitant à parrainer la voie de la réconciliation nationale.

L'Union africaine(UA) a plaidé depuis le déclenchement de la crise libyenne, en faveur d'une solution politique libo-libyenne, loin de toute ingérence étrangère.

Le processus de dialogue en Libye a connu des progrès décisifs au cours de ces derniers mois. Outre le cessez-le feu mis en vigueur depuis le 23 octobre dernier et la désignation d'un nouvel émissaire onusien, le processus a vu l'organisation d'une série de réunions importantes dont celle qui se tient ces jours-ci à Genève en Suisse pour élire un exécutif unifié devant gérer la période de transition d'ici aux élections du décembre prochain.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.