Afrique: Plateforme pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes en Afrique

communiqué de presse

Le 29 janvier 2021 restera comme une date fondatrice pour les journalistes africains. A l'occasion d'un événement de lancement en ligne, la FIJ et la FAJ, la Fédération des journalistes africains, son groupe régional, ont lancé avec l'Unesco, l'Union africaine, des ONG et des organisations patronales la Plateforme pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes en Afrique, à l'instar de celle qui existe depuis 2014 en Europe, sous l'égide du Conseil de l'Europe, où la FIJ et la FEJ, son groupe régional, jouent un rôle de premier plan.

La FIJ et la FAJ auront désormais la possibilité de déposer des alertes sur cette Plateforme afin de dénoncer une attaque contre une ou un journaliste, une atteinte contre le droit d'informer, un harcèlement en ligne... Le pays où se sont déroulés les faits sera invité à répondre aux questions des organisations, à les résoudre; le tout sera publié.

La plateforme vise à promouvoir la sécurité des journalistes en Afrique et à mettre fin à l'impunité des crimes commis contre les journalistes.

Depuis 1990, 467 journalistes ont été assassinés sur le continent et au 31 décembre 2020, 62 étaient toujours en prison, selon la dernière publication du Livre blanc du journalisme mondial de la FIJ.

Cette Plateforme pour la protection du journalisme et la sécurité des journalistes est un premier pas vers plus de liberté pour les journalistes du continent, et par conséquent, plus de droits pour les citoyens africains.

Secrétaire général

A La Une: Presse et Média

Plus de: IFJ

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.