Congo-Brazzaville: L'ONG Assicas organise une campagne de dépistage mobile et de traitement des cancers

Cancer.

Le monde célèbre ce 4 février la journée mondiale contre le cancer sur le thème : « je suis et je vais :ensemble, toutes nos actions sont importantes ».

Dans le cadre de cette célébration, Assicas international DRC organise, du 4 au 5 février, la campagne de dépistage mobile et traitement immédiat des lésions précancéreuses du col utérin et du sein, à Kinshasa , Goma et au Nord-Kivu.

La campagne qui cible les filles et les femmes de vingt-cinq à soixante-cinq ans est organisée en partenariat avec l'UNFPA, l'OMS, le Centre hospitalier Nganda, l'hôpital Biamba Mutombo, l'hôpital militaire du Camp Kokolo, Path, l'Association de femmes journalistes de la RTNC1, la Fondation Bomoko, le Centre national de lutte contre le cancer (CNLC), PBM Health, le Club des parlementaires congolais pour le développement et le PNSR.

L'objectif de cette action humanitaire est de réduire l'incidence des cancers du sein et du col utérin par la mise en place d'interventions de prévention et de réduction de l'exposition aux facteurs de risque connus.

Durant le déroulement de cette campagne, il sera prévu le dépistage volontaire des lésions précancéreuses du col utérin à bord d'une clinique mobile de mille femmes et filles âgées de vingt-cinq à soixante-cinq ans du Camp Kokolo et ses environs, y compris les femmes journalistes de la RTNC1, ainsi que les femmes et filles de Kinshasa venues pour la consultation prénatale au Centre mère et enfant de Barumbu. La campagne prévoit aussi la visite de l'unité de radiothérapie du Centre hospitalier Nganda pour s'imprégner de son fonctionnement.

Elle ne se limitera pas seulement au dépistage du cancer des seins et du col de l'utérus, mais aussi assurera la prise en charge médicale des patientes. C'est ainsi que pendant cette campagne, cent cas notifiés des lésions précancéreuses du sein et du col utérin seront traités immédiatement, grâce à une convention avec le Centre hospitalier Nganda de Kinshasa et l'Hôpital Biamba Mutombo, partenaires médicaux de l'ONG Assicas. Quant aux cas compliqués, ils seront orientés vers le Centre hospitalier Nganda pour une prise en charge médicale spécialisée en chimiothérapie et radiothérapie.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X