Madagascar: Rugby féminin - La capitaine des Makis annonce sa retraite

Tantely annonce sa retraite après avoir défendu les couleurs malgaches pendant des années.

L'heure avait sonné pour Farasoa Tantely Razafimahefa, la capitaine des Makis, de faire ses adieux à l'équipe nationale. Hier, elle a annoncé sa retraite devant ses coéquipiers, son coach et le staff technique au sein du Malagasy Rugby, au stade Maki Andohatapenaka. « C'était un honneur pour moi d'avoir porté le brassard de capitaine pendant plusieurs années, mais je vais prendre ma retraite. Je souhaite à toutes les jeunes filles d'avoir de la réussite et du courage. Vive le rugby féminin », a-t-elle annoncé sur un ton triste.

Après 12 saisons à s'y investir, à participer à cette course contre la montre, elle a décidé de prendre du recul. La joueuse du 3FB n'a pas mentionné la raison mais, sans doute, pour se consacrer pleinement à d'autres objectifs personnels. Elle n'a pas mentionné si elle va aussi quitter son club formateur. Tantely Razafimahefa était parmi les joueuses ayant constitué la première équipe nationale des Makis dames en 2008. Elle est toujours la capitaine de l'équipe nationale en évoluant au poste de trois-quarts. Elle n'a jamais manqué sa place lors des tournois internationaux que ce soit au niveau de l'océan Indien ou dans le continent.

En effet, Tantely a encore suivi le regroupement des Makis dans le cadre de la préparation du tournoi de repêchage intercontinental qui se déroulera à Monaco du 19 au 20 juin en vue de l'obtention du ticket pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021. Sa dernière sortie internationale a eu lieu en 2019 à l'occasion du tournoi « Rugby Africa Womens'sevens » en Tunisie où les Makis avaient remporté la médaille de bronze.

« C'est une vraie rugbywoman. Ce n'était pas par hasard qu'elle était toujours capitaine puisqu'elle a bien cet esprit de leader. Elle a bien assumé ses rôles, c'est une femme simple et empathique. Étant la joueuse la plus âgée, elle était la meilleure conseillère pour les membres de l'équipe nationale. Elle n'a jamais abandonné son équipe en se montrant toujours optimiste. En effet, elle m'a déjà confié le fait qu'elle partira quand elle réalisera une chose grandiose pour l'équipe », a fait savoir Eric Randrianarison dit Eric Sefo, l'entraîneur des Makis.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.