Tunisie: Kaïs Saïed rend un dernier hommage aux militaires tombés en martyrs mercredi

Militaires, tombés en martyrs, mercredi, à la suite de l'exposition d'une mine au Mont Selta.

Tunis — Le président de la République, Kaïs Saïed, s'est rendu, ce jeudi, à l'Hôpital militaire de Tunis, pour saluer la mémoire des militaires, tombés en martyrs, mercredi, à la suite de l'exposition d'une mine au Mont Selta, dans la délégation de Jelma (Sidi Bouzid).

Dans un éloge funèbre, le président Kaïs Saïed a salué "le courage et la bravoure de ces héros de la Tunisie et leur dévouement à servir la patrie, à protéger la sécurité des Tunisiens et à défendre le pays contre les ennemis qui le guettent".

"Ces vaillants soldats sont tombés en martyrs dans un acte de trahison et de lâcheté", a-t-il déclaré. Mais cela ne fera que conforter notre détermination à combattre les criminels avec le même état d'esprit combatif et à les affronter ainsi que ceux qui les soutiennent et qui, a-t-il ajouté, veulent porter atteinte à la Tunisie.

"Nous sommes aujourd'hui déterminés plus que jamais à poursuivre la bataille sur tous les fronts, et sommes convaincus que la victoire l'emportera. Nous ferons honneur à la Tunisie et ses martyrs".

Le président de la République a récité la Fatiha à la mémoire des militaires et a présenté ses sincères condoléances aux familles. Une minute de silence a été observée en hommage aux martyrs.

Le chef du gouvernement, le ministre de la Défense nationale, le directeur général de la santé militaire et des hauts responsables, cadres et agents de l'institution militaire étaient présents.

A noter que l'adjudant Mourad Fedaoui a succombé, mercredi soir, à ses blessures. Il a été blessé dans l'explosion d'une mine, le 14 janvier dernier, sur les hauteurs du Kef.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X