Sénégal: Nioro / Programme d'amélioration du systeme agricole - Les acteurs valident les conclusions du nouveau plan de recherche

4 Février 2021

Les producteurs et agriculteurs du département de Nioro en partenariat avec l'ONG "Symbiose" et leur bras financier "Horizon 3000" ont réceptionné mardi dernier à Nioro les résultats d'un projet de recherche Action sur l'Agro-écologie (PRAA).

Cette rencontre qui mobilisait la plupart des acteurs du département, l'Administration locale, les services techniques départementaux et d'autres partenaires au Développement, a ainsi été convoquée dans une perspective de dérouler au cours de ces prochaines années une nouvelle forme d'agriculture spécifiquement axée sur une supplémentation des techniques et pratiques agro-écologiques. Face aux multiples défis liés le plus souvent à l'urbanisation galopante, les changements climatiques, la salinisation des terres, et autres formes de dégradation de surfaces arables, ce programme a été conçu pour corriger à plus d'une échelle ces nombreuses difficultés visiblement accentuées par l'utilisation des produits agro-chimiques comme engrais.

Ainsi, financé à hauteur de 76,5 millions de F CFA par le partenaire "Horizon 3000", le PRAA a pour objectif de renforcer les exploitations familiales, mieux les capacités de résilience "suivant une approche dite "champs école" paysanne utilisée comme méthodologie. Les activités de ces "champs école" ont été déroulées pendant deux ans maintenant et ont permis dans leurs actifs de doter à un certain nombre de producteurs établis dans sept (7) communes du département, des connaissances en concept d'agro-écologie. Ainsi, pour le maraîchage une population de 600 personnes dont 590 femmes et 10 hommes a été formée. Dans la filière céréale sèche ce nombre est passé à 260 personnes dont 90 femmes et 170 hommes.

Dans le rapport général par contre, l'étude a cependant montré que les nouvelles pratiques agro-écologiques prennent largement le dessus sur celles dites ancestrales. Et ceci en termes de paramètres d'observation agronomiques et biologiques, mais également en matière de rendement et production.

Par contre, pour ce qui s'agit du système d'exploitation, la pratique paysanne est plus lucrative. En revanche, si les écosystèmes sont considérés comme des moyens de production économique, le compte d'exploitation de la pratique agroécologique pourrait émerger et devenir plus rémunérateur.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.