Gambie: Une délégation gouvernementale à Agadez, l'OIM facilite le retour de 30 gambiens

5 Février 2021

Une délégation mandatée par le gouvernement Gambien en vue de recueillir des informations importantes sur le sort des Gambiens au Niger s'est rendu au centre de transit de l'Organisation Internationale de la Migration à Agadez, dans le nord du Niger.

Selon l'OIM, le Niger est géographiquement situé au carrefour des routes migratoires de l'Afrique centrale et occidentale. C'est un pays de passage pour les migrants africains en partance et en provenance de l'Algérie et de la Lybie.

Par exemple, l'agence de migration de l'ONU a enregistré un total de 60.970 migrants qui sont passés par les villes de transit d'Arlit et de Séguédine dans la région de l'Agadez entre Février et Avril 2016. Au total, 44.890 migrants quittaient le Niger tandis que 16.080 arrivaient dans le pays.

Dans l'accomplissement de leur mission, la délégation a été conduite dans la région par des dignitaires du Consulat de la Gambie. La délégation a tenu des réunions avec le gouverneur de la région et les migrants au centre de transition de l'OIM.

" Le gouverneur de la région nous a assuré qu'ils feront tout ce qui est humainement possible en vue de garantir que les droits des Gambiens soient observés et respectés" a déclaré Saikou Trawally, le Secrétaire Permanent Adjoint du Bureau du Vice-Président.

Agadez est la capitale de l'Aïr, l'une des communautés traditionnelles Tuareg-Berber et la cinquième plus grande ville du Niger avec une population de plus de 110.000 habitants. Elle est localisée dans le désert du Sahara. En raison du niveau record d'activités terroristes dans la région, les Etats Unis ont installé une base aérienne de plus de 100 millions de dollars appelée "Air Base 201". Cette base est spécialement consacrée à l'emploi et à l'utilisation de drones en vue d'observer et de surveiller les activités terroristes en Afrique Occidentale et en Afrique du Nord.

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.