Mali: L'imam Dicko publie un manifeste et se veut rassembleur

« Manifeste pour la refondation du Mali », c'est le titre du document rendu public vendredi 5 février par l'imam Mahmoud Dicko. Le leader religieux y dit tout son tourment et sa tristesse « infinie » devant la situation « périlleuse » dans laquelle se trouve le pays. Un constat qui le pousse à se positionner en rassembleur et surtout en médiateur.

L'imam Dicko lance ni plus ni moins un appel à sauver le Mali. « Sans réaction collective maintenant, écrit-il, l'État qui nous gouverne n'a plus de sens ». Un constat qui le conduit à s'engager pour réconcilier les Maliens. Il propose la construction d'un nouveau pacte républicain et s'engager personnellement à « bâtir des passerelles entre acteurs civils et armés ».

Difficile de dire quelles sont les intentions du leader religieux qui opte dans ce texte pour une rhétorique politique, à commencer par le choix du mot « manifeste ». Prend-il ses distances avec les militaires qu'il a jusque-là clairement soutenus ?

L'imam reste attentif à la situation du pays

« Pas forcément », assure le sociologue Brema Ely Dicko, mais c'est un rappel qu'il veille au grain et surveille la transition, selon ce dernier, quitte à reprendre son bâton de pèlerin.

Ce texte n'a pas pu être écrit à l'insu des militaires, estime pour sa part Gilles Holder, spécialiste de l'islam malien. Mais plus que la caution de l'ex-junte ce qui compte surtout pour l'anthropologue c'est le calendrier choisi et l'intention. Ce texte ressemble fort à un message au président Macron à la veille du sommet du G5 Sahel à N'Djamena. Un message qui rappelle noir sur blanc à la France l'importance de discuter avec les groupes armés.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X