Afrique: Spacecom mène la révolution des communications en Afrique

communiqué de presse

Tel Aviv, Israël — Les nouvelles plateformes de communication dévoilées par Spacecom lors de la conférence IMPROVATE baptisée Communication Africa 2021 permettront aux pays africains de faire un bond en avant dans les services de communication qu'ils fournissent à leurs citoyens

Orateur principal M. Tony Blair : « Le déploiement approprié des communications par satellite peut s'avérer absolument transformateur pour l'Afrique. »

IMPROVATE, qui connecte les entreprises technologiques israéliennes et les gouvernements, a tenu sa conférence Communication Africa 2021 en collaboration avec Spacecom, un fournisseur de solutions de communication par satellite, les propriétaires et les opérateurs de la flotte de satellites Amos. Spacecom est spécialisée dans la mise au point de solutions de communication avancées et fournit une large gamme de services de communication par satellite en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe.

Au cours de cette conférence, des ministres et hauts fonctionnaires africains se sont exprimés sur les défis majeurs auxquels sont confrontés les pays africains dans le déploiement de services gouvernementaux à l'échelle nationale et de l'importance des réseaux de communication et de la connectivité en tant que facilitateur.

Les nouveaux services présentés par Spacecom répondent à tous les besoins soulignés par les participants et offrent aux pays africains une couverture complète de l'internet et des communications. Ils permettent en outre d'accélérer le développement des États et d'améliorer les services fournis aux citoyens dans tous les domaines de la vie.

Le PDG de Spacecom, M. Dan Zajicek a dévoilé lors de la conférence deux nouveaux services avancés pour les États : NationSAT et DCP (Digital Community Platform), qui sont basés sur les capacités exclusives du satellite Amos-17 et offrent à la plupart des pays d'Afrique subsaharienne une couverture nationale complète, quel que soit l'endroit, et des modèles de financement qui permettent une fourniture immédiate et à long terme des services.

Orateur principal, le Très honorable Tony Blair, président exécutif du Tony Blair Institute for Global Change et ancien premier ministre de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, a déclaré que le déploiement approprié des communications par satellite peut s'avérer absolument transformateur pour l'Afrique. « Je pense que la façon dont cette technologie par satellite peut contribuer à améliorer la connectivité et la communication suscitera un énorme intérêt en Afrique. » Selon M. Blair, l'Afrique offre d'énormes possibilités au secteur technologique israélien : « C'est une occasion pour Israël de montrer ce dont il est capable ».

Irina Nevzlin, présidente et fondatrice d'IMPROVATE : « Les solutions de communication avancées permettent aux pays ayant d'une vaste superficie de se connecter d'une manière qui n'aurait pas été possible en utilisant les réseaux conventionnels. Comme nous le savons, ce nouveau mode de communication crée de la connectivité, et la connectivité crée des opportunités. Chez IMPROVATE, notre objectif est d'aider les entreprises à faire de ces opportunités une réalité. »

Des ministres, des vice-ministres, des directeurs généraux de ministères, des régulateurs, des cadres supérieurs de l'industrie spatiale africaine, des ambassadeurs et des investisseurs de plusieurs pays africains, dont le Mali, l'Éthiopie, le Ghana, la Tanzanie et le Sud-Soudan ont participé à la conférence. Du côté israélien, les hauts responsables de Spacecom, dirigés par son PDG, M. Dan Zajicek, ainsi que l'ancien ministre des communications, MK Yoaz Hendel, ont participé à la conférence.

Selon le PDG de Spacecom, M. Dan Zajicek : « Les communications que nous fournissons constituent la base la plus large pour le développement et le progrès des nations africaines. Spacecom s'est fixé pour objectif de permettre à chaque personne en Afrique de se connecter à l'internet et de bénéficier des services gouvernementaux. Nous avons réalisé des investissements et nous avons déployé des infrastructures ; nous avons changé la donne. Le défi actuel n'est pas nécessairement technologique, mais c'est aussi une question de prise de décision. »

M. Aviv Ronai. vice-président Marketing & Produit chez NovelSat, qui fournit des solutions de connectivité de contenu pour la diffusion vidéo et la connectivité à large bande, a déclaré : « la connectivité est essentielle pour les régions éloignées et constitue un moteur de croissance sociale dans toute l'Afrique. Le satellite est la seule chose qui puisse fournir une connectivité dans des zones aussi vastes. »

M. Arie Sznaj, responsable des financements internationaux chez Bank Leumi, a relevé que la Bank Leumi a connu une importante réorientation des projets qu'elle finance vers l'Afrique au cours de la dernière décennie. « Nous pensons que les services de télécommunications et d'internet par satellite encourageront le développement du capital humain et la croissance économique dans les pays où les connexions par satellite sont déployées. En tant qu'institution financière, Leumi accorde une grande importance à l'accompagnement de ses clients dans ces domaines. »

Selon Ronit Hasin Hochman, PDG d'IMPROVATE « La flotte de satellites Amos peint le globe en bleu et blanc et permet désormais aux pays africains de bénéficier eux aussi de communications avancées qui améliorent la vie dans tous les domaines. IMPROVATE est fière de contribuer à l'introduction des technologies spatiales en Afrique. »

Vidéo - https://www.youtube.com/watch?v=QEOgKYacj5A

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1433171/IMPROVATE_Tony_Blair.jpg

A La Une: Afrique

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.