Burkina Faso: Semaine de l'architecte - Un gala pour refermer les portes de la 5e édition

La 5e édition de la Semaine de l'architecte a connu son apothéose le 6 février 2021 au pavillon du Soleil-Levant, au SIAO, par une soirée de gala. Organisée en l'honneur des architectes et de leurs partenaires, elle a été ponctuée par des remises de trophées, d'attestations de reconnaissance, des prestations musicales et un défilé de mode.

L'une des innovations majeures de cette 5e édition de la Semaine de l'architecte est cette soirée de gala pour remercier leurs partenaires, les exposants et procéder à des remises de prix. Pour l'occasion, le pavillon du Soleil-Levant, au SIAO, a été réaménagé pour accueillir les convives et les invités d'honneur venus du Congo, du Niger et du Togo.

Dès le seuil de la salle, décorée en blanc, un tapis rouge a été déroulé pour accueillir les invités. Pour joindre l'utile à l'agréable, un podium y était dressé avec l'orchestre de l'artiste musicienne Ode pour tenir en haleine le public. Le rire était également au rendez-vous avec le groupe humoristique Campus ambiance. Cette soirée consacrée aux hommes et femmes qui ont l'art de la conception des bâtiments ainsi qu'aux autres acteurs professionnels de la chaîne de construction a aussi été ponctuée par un défilé de mode au cours duquel le styliste renommé François 1er a présenté sa nouvelle collection, baptisée Fidélité.

Le gala fut l'occasion de récompenser les lauréats des différents concours. Pour ce qui est du concours journalistique Archi'plume, dont l'objectif est d'inciter les hommes de médias à s'intéresser à l'architecture, Collette Drabo des Editions Le Pays s'est distinguée du lot. Elle obtient un trophée et encaisse la somme de 500 000 F CFA. Celui du concours d'idée nommé l'Habitat d'urgence a été remporté par l'ingénieur Arnaud Bado.

Faisant partie des innovations, l'idée est de proposer un prototype de construction de bâtiment selon les réalités économiques, sociales et environnementales pour les déplacés internes et réfugiés. Les 3 meilleurs stands ont également été primés. Il s'agit de celui de la créativité remporté par Soul désigne, du vote public par le sponsor officiel de cette édition CIMASSO et du vote de la commission par Perspective. Des attestations de reconnaissance ont aussi été attribuées aux exposants, au sponsor officiel, CIMASSO, à la mairie et au ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat.

Fabien Ouédraogo, le président de l'Ordre des architectes du Burkina, se réjouit de la tenue de cette soirée malgré les contraintes auxquelles ils ont eu à faire face, particulièrement la pandémie de covid 19 et la situation économique assez difficile que vivent les sociétés actuellement. Ce gala, qui est une première, est selon lui une manière pour eux de remercier les différents partenaires, exposants, sponsors et de procéder aux remises de prix pour les différents concours.

Pour ce qui est des panels organisés, il a assuré que les recommandations seraient transmises très bientôt au ministère de l'Urbanisme et de l'Habitat comme l'a souhaité le ministre. « Le comité d'organisation est en train de faire les compilations de ces panels. Le ministre a demandé qu'au sortir de cette semaine nous fassions des recommandations au ministère de tutelle pour mieux gérer nos cités. Le document sera fin prêt et sera transmis aux autorités dès la semaine prochaine », a-t-il précisé.

A travers cette rencontre entre architectes et professionnels de la chaîne de la construction, le ministre de l'Habitat, représenté par son conseil technique, Moussa Aziz Baguian, a félicité le comité d'organisation d'avoir réussi le pari de cette 5e édition et dit espérer que les propositions auxquelles ils sont parvenus permettront d'améliorer la sécurité urbaine pour des villes sûres.

Rendez-vous est ainsi donné dans un ou deux ans, selon les contraintes, pour la 6e édition.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.