Burkina Faso: Chauffeurs routiers du Burkina - Préavis de grève pour le 22 février

L'union des chauffeurs routiers a adressé au président du Faso un préavis de grève dont copie est parvenue à notre rédaction. L'union «dénonce l'ingérence du ministre des Transports et de ses alliés visant à saper l'organisation pérenne de la gestion du fret».

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Courant l'année 2015, le bon de chargement a été mis en expérimentation sous la Transition afin de pallier les multiples difficultés que rencontrent les transporteurs et chauffeurs routiers burkinabè sur le corridor Tèma-Ouaga.

Forte de cette expérience réussie, l'Union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) a sollicité l'accompagnement de l'Etat pour, d'une part, la refonte globale du système de gestion du fret et, d'autre part, l'extension de cette pratique aux autres ports de la sous-région.

A sa séance ordinaire du mercredi 26 février 2020, votre gouvernement a adopté en conseil des ministres, le Décret n° 2020-0235/PRES/PM/MTMUSR/MCIA/MSEC/MINEFID/MIABE portant sur la gestion du fret en provenance et à destination du pays puis à la signature de l'arrêté n°2020/MTMUSR/MCIA du 21 octobre 2020 portant gestion et contrôle du fret en provenance du Burkina Faso.

Excellence Monsieur le Président du Faso,

La signature de l'arrêté ci-dessus cité est un acquis de notre lutte syndicale pour l'amélioration constante des conditions de travail des chauffeurs routiers et nous y veillons comme sur la prunelle de nos yeux.

. A ce jour aucune avancée significative n'a été enregistrée sur le terrain.

L'union des chauffeurs routiers du Burkina (UCRB) dénonce avec la dernière énergie l'ingérence du ministre des Transports et de ses alliés dans cette forfaiture visant à saper l'organisation pérenne de la gestion du fret.

Au regard de ce qui précède et sur recommandation des militants de notre organisation syndicale, nous venons par la présente, vous aviser que nous observerons une grève à compter du lundi 22 au vendredi 26 février 2021 inclus pour protester contre la remise en cause des dispositions du décret et de l'arrêté qui entraîne une pagaille dans la gestion du fret et de ce fait influe négativement sur les conditions de vie et de travail des conducteurs routiers.

Tout en vous souhaitant bonne réception de la présente, veuillez recevoir, Excellence Monsieur le Président du Faso, l'expression de notre très haute considération.

Ouagadougou, le 9 février 2021

Rabo Brahima

Président de l'UCRB

Ouédraogo Olivier Guy

Secrétaire Général De La Csb

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.