Algérie: Ignazio Cassis en Algérie - Entre rencontres politiques et échanges économiques

communiqué de presse

Berne, Suisse — - Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a débuté sa tournée africaine par une visite officielle en Algérie du 7 au 9 février 2021.

A Alger, il a été reçu par le Premier ministre Abdelaziz Djerad et par le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum. Les échanges ont porté sur la diversification des relations bilatérales, la situation sécuritaire régionale et la gestion de la crise du COVID-19. A l'occasion de cette visite, le chef du DFAE s'est également entretenu avec la nouvelle Chambre de commerce algéro-suisse sur la coopération économique.

La visite du conseiller fédéral Cassis en Algérie s'inscrit dans le sillage de l'adoption par le Conseil fédéral de deux stratégies régionales, celle pour la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et celle pour l'Afrique subsaharienne. La stratégie MENA accorde une grande importance au renforcement des relations avec les pays d'Afrique du Nord. A Alger, les entretiens officiels ont permis d'échanger sur les défis transversaux entre les régions couvertes par les deux stratégies. Dans les discussions figuraient notamment la paix et la sécurité au Sahel ainsi que les questions migratoires et des droits de l'homme. Le soutien de la Suisse et de l'Algérie au processus de paix onusien en Libye a également été abordé.

Coopération économique et formation professionnelle

Le 8 février 2021, le conseiller fédéral Cassis a rencontré le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid. Les discussions ont essentiellement porté sur la crise pandémique et la contribution des entreprises suisses aux réformes du secteur hospitalier. Deux accords ont été signés entre ces entreprises et le ministère de la santé algérien, en présence du chef du DFAE et du ministre Benbouzid.

Le conseiller fédéral Cassis s'est ensuite entretenu avec les membres de la nouvelle Chambre de commerce algéro-suisse sur la coopération économique entre les deux pays. Cette nouvelle entité pourra soutenir et accompagner le gouvernement algérien dans sa transition économique. Les échanges se sont conclus par une visite d'un programme de formation professionnelle.

Rencontre avec les parlementaires algériens

Lors de sa visite, le conseiller fédéral Cassis était accompagné par deux membres de la Commission de politique extérieure du Conseil national, la conseillère nationale Elisabeth Scheider-Schneiter et le conseiller national Nicolas Walder. Les parlementaires suisses ont échangé avec le Président de l'Assemblée populaire nationale Slimane Chenine, ainsi qu'avec des membres des Commissions de politique extérieure du Parlement algérien.

Des liens forts avec la Suisse

La Suisse et l'Afrique du Nord sont liées par leur proximité géographique et par des liens culturels, notamment la pratique de la langue française. Les relations avec l'Algérie ont des racines historiques. Les bons offices de la Suisse ont joué un rôle significatif dans la négociation des accords signés à Evian en 1962, qui ont scellé l'indépendance de l'Algérie et la fin de la guerre. La même année, la Suisse a ouvert une ambassade à Alger. Depuis lors, les deux Etats entretiennent de très bonnes relations.

A l'issue de cette visite, le conseiller fédéral Cassis a invité son homologue le ministre des Affaires étrangères Sabri Boukadoum à effectuer prochainement une visite en Suisse. La dernière venue d'un chef du DFAE à Alger remontait à 2006.

Après sa visite officielle en Algérie, le conseiller fédéral Ignazio Cassis poursuivra sa tournée africaine au Mali, au Sénégal et en Gambie.

SOURCE Département fédéral des affaires étrangères, Suisse

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.