Congo-Kinshasa: Affaire Chebeya - Un crime d'État planifié et ciblé, selon les ONG et mouvements citoyens

Archive - Audience publique le 21/04/2015 à Kinshasa, lors de l’ouverture du procès Chebeya en appel
10 Février 2021

L'assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, est un crime d'État planifié et ciblé. Telle est la déclaration des ONG des droits de l'homme et mouvements citoyens ce mercredi 10 février à Kinshasa.

Au cours d'une conférence de presse tenue ce mercredi 10 février, ces organisations ont demandé aux instances judiciaires et aux autorités du pays pour obtenir l'arrestation du général John Numbi, la réouverture du procès Chebeya, la sécurisation de la résidence de John Numbi ainsi que celle du général Jadjidja où serait enterré le corps de Fidèle Bazana.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.