Libye: L'ONU apporte son soutien aux nouvelles autorités de transition en Libye

Un membre du Forum de dialogue politique libyen (LPDF) vote lors des élections pour la direction intérimaire.

- Le Conseil de sécurité de l'ONU a apporté mardi, dans une déclaration adoptée à l'unanimité de ses membres, son soutien aux nouvelles autorités de transition en Libye, saluant une "réalisation qui constitue une étape importante dans le processus politique libyen".

Dans cette déclaration rédigée par le Royaume-Uni, "le Conseil de sécurité appelle l'autorité exécutive intérimaire à convenir rapidement de la formation d'un nouveau gouvernement inclusif" et "de lancer un processus global de réconciliation nationale".

La semaine dernière, le Conseil de sécurité avait ordonné au secrétaire général de l'ONU de déployer en Libye l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu.

Selon l'ex-émissaire par intérim de l'ONU, Stephanie Williams, il s'agira d'une "force légère" et "évolutive", comprenant des observateurs civils non armés.

"Les Libyens ont dressé une liste de nationalités" intervenues directement dans le conflit qu'ils ne veulent pas voir dans cette unité d'observation et "ils recherchent des observateurs d'autres pays", a-t-elle précisé vendredi sans identifier les Etats en question.

La Libye a entamé une nouvelle phase de transition après l'élection d'un exécutif intérimaire qui doit former un gouvernement, préparer un scrutin national pour le 24 décembre et mettre fin à une décennie de chaos.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.